Ciné+ Club vous recommande en Mars

Posté par Logan CORREIA le 24 Février 2020
Chaque mois, Ciné+ Club vous recommande des films récents, pointus et confidentiels. De quoi exciter la curiosité et combler les plus cinéphiles d’entre vous… Disponible à la demande.

Mardi 03 mars 22H30 
DIEU EXISTE, SON NOM EST PETRUNYA - Première Exclusivité
Belgique, France, Croatie, Ex-Rep You Macedoine, Slovénie - 2018 - 1H35
Drame de Teona Strugar Mitevska avec Zorica Nusheva, Labina Mitevska, Stefan Vujisic, Suad Begovski, Simeon Moni Damevski, Violeta Sapkovska.

Stip, Macédoine. À trente-deux ans, Petrunya est une jeune femme en révolte, complexée par son poids, au chômage et sans expérience amoureuse. Lors d’une fête religieuse réservée aux hommes, elle se jette à l’eau pour attraper la sainte croix, garantie d’un bonheur annuel, et déclenche la colère de la communauté masculine, religieuse et policière…

Inspirée d’une histoire vraie, cette comédie dramatique dresse le portrait d’une jeune femme en révolte contre le patriarcat d’une société qui ne lui laisse aucune place. Une fable féministe signée par la réalisatrice macédonienne Teona Strugar Mitevska.

Lundi 09 mars 20H50
I FEEL GOOD - FILM DU MOIS
France - 2017 -1h45 
Comédie De Benoît Delépine et Gustave Kervern avec Jean Dujardin, Yolande Moreau, Joseph Dahan, Lou Castel, Jean-Benoît Ugeux

Altruiste et bienveillante, Monique dirige avec abnégation et empathie un centre Emmaüs. Voilà bien longtemps qu’elle n’a pas revu son frère Jean, égocentré et uniquement préoccupé par ses rêves de réussite et de grandeur. Un matin, Jean fait irruption dans le centre.

Entre poésie sociale, surréalisme, et humour grinçant…, Gustave Kervern et Benoît Delépine (MAMMUTH) projettent leur vision du monde, mélancolique et caustique, sur un Jean Dujardin désopilant dans la peau d’un doux dingue hypnotisé par les sirènes du grand Capital, et engagé dans une course folle vers la réussite.

Mardi 10 mars 22H30
WE THE ANIMALS - Première Exclusivité
États-Unis - 2018 - 1H34
Drame de Jeremiah Zagar avec Raul Castillo, Sheila Vand, Evan Rosado, Isaiah Kristian, Josiah Gabriel et Terry Holland...

Dans le nord de l'Etat de New York, dans les années 1980, trois frères vivent dans des conditions misérables. Alors qu'il étouffe de plus en plus dans un environnement familial difficile, Jonah, 9 ans et cadet de la fratrie, fuit son quotidien difficile à travers des écrits et des dessins dans un cahier qu’il garde précieusement. Il parle des rapports violents entre ses parents englués dans leur vie et qui ont fait leurs enfants trop jeunes, de la différence qui se fait jour entre ses frères qui reproduisent les attitudes de leur père et lui. Il évoque ce voisin adolescent sur lequel son regard s'attarde de plus en plus souvent…

Mercredi 11 mars 20H50
LE MARIAGE DE VERIDA - Première Exclusivité

Italie - 2019 - 1H34
Drame de Michela Occhipinti avec Sidi Mohamed Chinghaly, Verida Beitta Ahmed Deiche, Aichetou Abdallahi Najim, Amal Saad Bouh...

Verid, jeune femme mauritanienne, travaille comme esthéticienne dans un salon de beauté. Un jour, sa mère lui annonce qu'elle lui a trouvé un époux et qu'elle va se marier dans trois mois. Mais avant la cérémonie, Verida doit prendre du poids pour plaire à son futur mari. Tous les matins, sa mère la réveille pour la forcer à manger. Alors que le date fatidique approche, Verida n'en peut plus d'ingurgiter autant de nourriture et n'accepte pas la perspective d'épouser un homme qu'on lui impose. Elle est d'ailleurs amoureuse de quelqu'un qui la respecte. Ses amies, qui n'ont pas à subir ce carcan, lui conseillent de s'émanciper...

Mercredi 25 mars 20H50
YULI - Première Exclusivité
Espagne, Cuba - 2018 - 1H55
Drame de Icíar Bollaín avec Carlos Acosta, Santiago Alfonso, Keyvin Martínez, Yerlín Pérez, Laura De la Uz, Mario Elias...

Carlos Acosta, metis de parents espagnol et africain, est le cadet d’une famille pauvre de onze enfants et a grandi dans l’un des quartiers les plus défavorisés de la Havane. Quand il était jeune, cet enfant hyperactif et dissipé s'est beaucoup battu contre son père, un routier, qui l'a obligé à suivre des cours de danse à l'École nationale du Ballet cubain. Ce dernier y voyait un moyen pour Carlos d'avoir un avenir et de sortir des rues de la Havane. A force de travail, le jeune danseur comparé à Mikhail Baryshnikov ou Rudolf Noureev a intégré des compagnies de danse réputées en Amérique du Nord et en Europe et a finalement rejoint ensuite le Royal Ballet au Royaume Uni en 1998...