Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche
Sa voix unique, sa « gueule » et son talent nous manquent déjà. Acteur fétiche de Gaspar Noé depuis de nombreuses années, Philippe Nahon s’est éteint ce dimanche 19 avril, à 81 ans, des suites du Covid-19.
Posté par Jean-Luc Brunet le 20 avril 2020

S’il a débuté son atypique carrière au cinéma dans LE DOULOS de Jean-Pierre Melville en 1962, le parisien Philippe Nahon s’est fait rare sur le grand écran, pendant de longues années. 
C’est sur les planches ou sur le petit écran, dans des séries classiques comme  Ardéchois cœur fidèle (1974) ou Les Cinq dernières minutes (1977-1983), que son talent est révélé. 
Il apparaît néanmoins au cours de ces décennies dans des films d'auteurs comme, LES CAMISARDS (1973) de René Allio, LES DOIGTS DANS LA TÊTE (1974) de Jacques Doillon, LA COMMUNION SOLENNELLE (1977) de René Féret ou LA JAVA DES OMBRES (1983) de Romain Goupil.
C'est avec les années 90 et sa rencontre avec Gaspar Noé que sa carrière redécolle véritablement Il incarne, notamment l’inquiétant boucher raciste de CARNE (1991) et SEUL CONTRE TOUS (1998), avant de traverser le sulfureux IRRÉVERSIBLE en 2002. 

L’acteur devient alors une véritable icône pour de jeunes réalisateurs francophones, passionnés de polars, d’étrange, d’horreur, d’un cinéma de genre trop discret dans notre pays. 
On croise, dès lors, la singulière silhouette de Philippe Nahon dans des films aussi différents que LA HAINE (1995) de Mathieu Kassovitz, UN HEROS TRES DISCRET (1996) de Jacques Audiard, LE PACTE DES LOUPS (2001) de Christophe Gans,  HAUTE TENSION (2003 d’Alexandre Aja, ) A LA PETITE SEMAINE (2003) de Sam Karmann, CALVAIRE (2004) de Fabrice du Welz, MICHOU D’AUBER (2006) de Thomas Gilou, LE DEUXIEME SOUFFLE (2007) d’Alain Corneau, MR 73 (2008) d’Olivier Marchal, ELDORADO (2008 - photo ci dessous) de Bouli Lanners,  LA MEUTE (2010) de Franck Richard, MAMMUTH (2010) de Benoit Delépine & Gustave Kervern ou bien encore GIBRALTAR (2013) de Julien Leclerc, ABLATION (2014) de Arnold de Parscau et dans quelques séries dont la saison 4 de MAFIOSA pour Canal+.
En 2005, Arnaud Cafaxe lui a même consacré un documentaire, « Philippe Nahon, de l'acteur fétiche à l'icône». 
L’une des dernières apparitions du comédien sera en 2018 pour MOI, MAMAN, MA MERE ET MOI,  le premier long-métrage de l’acteur réalisateur Christophe Le Masne. 

CINE+ vous invite à (re)découvrir A la demande, via CANAL+, 4 films avec le comédien, 3 longs et un court métrage 

BESOIN DEAD d’Aurélien Digard avec Philippe Nahon & Louise Grinberg
Court métrage – France – 2017 - 17 min - Dispo jusqu'au 31/05/2020

Dans une église, une future mariée se prépare en secret pour la cérémonie. Sur le point de la rejoindre, le témoin du mariage et le prêtre découvrent que la ville est envahie de morts-vivants. Ils s’arment comme ils peuvent et partent à son secours.

Abonnés, cliquez ici pour voir BESOIN DEAD

CALVAIRE, de Fabrice Du Welz avec Laurent Lucas, Jackie Berroyer, Philippe Nahon, Jean-Luc Couchard, Brigitte Lahaie…
Horreur – France / Belgique / Luxembourg – 2004 - 1h27 – Dispo jusqu'au 30/06/2020

Marc Stevens, chanteur de variétés itinérant, gagne sa vie en se produisant dans des maisons de retraite. Malheureusement, sa camionnette tombe en panne en pleine campagne. Marc trouve refuge dans une auberge isolée. Paul Bartel, le responsable des lieux, fortement perturbé, le travestit et le séquestre...

Abonnés, cliquez ici pour voir CALVAIRE

 

VIRGIL, de Mabrouk El Mechri avec Jalil Lespert, Léa Drucker, Jean-Pierre Cassel, Philippe Nahon… Comédie dramatique – France – 2005 - 1h24 – Dispo jusqu’au 23/04/2020
Boxeur plein d'avenir, Virgil a abandonné sa carrière quand son père, Ernest, a été mis en prison. Chaque semaine, il se rend au parloir et continue de faire croire à Ernest qu'il combat toujours. A la prison, Virgil fait la connaissance de Margot, la fille d'un autre détenu. Il entreprend de la séduire...

Abonnés, pour voir VIRGIL, cliquez ici !
 

IRREVERSIBLE, de Gaspar Noé avec Monica Bellucci, Vincent Cassel, Albert Dupontel, Jo Prestia, Philippe Nahon…
Drame, thriller – France – 2002 - 1h33 – Dispo jusqu’au 30/06/2020

La police embarque Marcus et Pierre devant une boîte de nuit. Le déroulement de la soirée défile à rebours. Quelques minutes plus tôt, les deux hommes, à la recherche d'un certain «Ténia», s'en prenaient violemment à un habitué de la boîte, allant jusqu'à fracasser sans état d'âme la tête de l'homme...

Abonnés, pour voir IRREVERSIBLE, cliquez ici !