Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Aménager sa terrasse extérieure

Posté par Julie Dalsace le 12 avril 2021
Le printemps est là et les beaux jours reviennent. L’occasion d’aménager son extérieur pour la saison estivale !

Si l’envie vous prend de créer une terrasse, voici comment procéder. Le caillebotis peut être posé sur une dalle en béton, un ancien revêtement ou directement sur le sol, à condition de l’égaliser. Pour commencer, installez les lambourdes parallèlement, espacées d’une largeur égale à celle des dalles, le côté large sur le dessus (inutile de les fixer au sol). Placez le premier caillebotis à cheval sur deux lambourdes en appui sur 2,5 cm. Vissez puis posez la dalle suivante dans l’alignement. Poursuivez ensuite jusqu’au bout de la rangée. Débutez la seconde rangée en changeant l’orientation des lames du caillebotis afin d’obtenir l’effet damier. Pour encore plus d’originalité, vous pouvez soit décaler les dalles, ou bien changer leurs teintes !

 

 

Si vous êtes tenté par du carrelage en grès cérame plutôt que du caillebotis, vérifiez bien en amont la pente de votre terrasse…  Elle doit être d’au moins 1,5% pour s’assurer d’une bonne évacuation de l’eau. Si ce n’est pas le cas, vous devez réaliser une chape de rattrapage. Pour éviter le décollement du carrelage, l’imperméabilisation de votre nouveau support est vivement conseillée. La pose des carreaux s’effectue ensuite de la même façon que pour les carrelages intérieurs, veillez cependant à acheter une colle adaptée. Préférez une pose à blanc avant l’encollage définitif.  Pour couper les carreaux, vous pouvez utiliser soit une carrelette ou mieux : un coupe-carreaux électrique. 24 heures après la pose, vous pouvez ensuite jointoyer les carreaux. Avant séchage des joints, pensez bien à nettoyer les traces de laitance de ciment.

Pendant que vous vous attelez à réaménager votre extérieur, pourquoi ne pas donner un petit coup de fraîcheur à vos volets ? Le mieux est de les dégonder et de les poser à plat sur des tréteaux.  A l’aide d’un racloir et d’une brosse, faites tomber les écailles de peinture des volets, dépoussiérez puis étalez une bonne couche de décapant. Lorsque la peinture est boursouflée, raclez là.  Vous pouvez utiliser une spatule pour les surfaces planes du cadre et le racloir entre les lames. Éliminez les derniers résidus à la laine d’acier. Rincez abondamment à l’eau claire, poncez, puis dépoussiérez à nouveau. Dernière étape : la peinture ! Sur le bois il est recommandé d’opter pour une peinture microporeuse, qui imperméabilisera le volet. Vous voilà fin prêt pour profiter de l’été comme il se doit !