Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Isoler les sous-pentes des combles

Posté par Julie Dalsace le 22 mai 2021
Pour gagner en confort thermique, il est essentiel de réaliser l’isolation des combles.

L’aménagement des sous-pentes offre une surface supplémentaire même si leur forme atypique fait qu’il n’est pas toujours évident de trouver le mobilier adapté ! Avant de passer à la décoration, il faut d’abord bien isoler ces combles, permettant ainsi de gagner en confort thermique et par conséquence de diminuer la facture d’énergie. Pour isoler les sous-pentes il faudra vous munir : d’une perceuse visseuse, d’un cordeau, d’un masque et de lunettes de protection, de gants de protection, de suspentes et fourrures, de panneaux roulés de laine de verre, de laine de verre semi rigide revêtue kraft, de membrane pare-vapeur et enfin de plaques de plâtre avec vis. Prudence ! En contact direct avec la peau, la laine de verre peut provoquer des irritations et des démangeaisons. Commencez par visser deux suspentes aux deux extrémités de la partie devant être isolée. Il est impératif de les installer perpendiculairement aux chevrons et ce tous les 60 cm jusqu’au plafond. Deux vis par suspente seront nécessaires. Tirez ensuite un cordeau entre les extrémités de chaque rangée de suspentes. Veillez à repérer l’emplacement des suspentes entre les deux extrémités (au maximum tous les 20 cm). Vissez-les puis continuez la pose pour tous les rangs. Vous pouvez alors passer à l’isolation proprement dite ! 

Posez la première couche, que vous devez encastrer verticalement entre les chevrons. Afin qu’elle s’encastre correctement, vous pouvez la couper 1 cm de plus que la largeur entre deux chevrons. Attention, la laine de verre ne doit pas être directement collée à la toiture. Laissez bien 2 cm de vide pour pouvoir laisser passer un flux d’air. Posez ensuite la deuxième couche d’isolant, à l’horizontale et embrochée sur les suspentes. Munis des rosaces, bloquez les couches d’isolant puis vissez les rosaces au bout des suspentes. Posez alors les fourrures en les clipsant bien sur les rosaces. Passez à la finalisation : fixez une membrane pare-vapeur sur la totalité de la zone à couvrir et posez les plaques de plâtre. Vissez-les. Des bandes de joints doivent être réalisées entre les plaques de plâtre. Terminez par peindre l’ensemble. Vous pouvez à présent profiter pleinement de vos combles !