Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

5ème Set : L’art de ne jamais renoncer !

Posté par Cinéma Canal le 21 juin 2021
A l’occasion d’une rencontre avec Laurent Weil, l’équipe du film 5 EME SET revient pour nous sur la sortie du film. Ils nous parlent de la direction d’acteurs, de la pression dans le sport et de tennis bien évidemment.

Après avoir réalisé son premier long-métrage PARIS-WILLOUBY en collaboration avec Arthur Delaire, Quentin Raynaux se lance dans la réalisation en solo avec le film 5EME SET. Pour ses premiers pas en solitaire, le réalisateur a choisi l’univers du tennis, en nous racontant l’histoire de Thomas Edisson, un joueur français dont la carrière n’a jamais décollé. Et qui décide après des années d’échec, de participer à Roland Garros pour sauver son honneur avant de prendre sa retraite. Pour le réalisateur fan de tennis, ce film est sa manière à lui de participer au célèbre tournoi français.

« C’était un rêve encore plus inaccessible, et faire un film là-dessus c’est aller au bout de mon délire, c’était vraiment jouer Roland Garros, un peu quelque part, c’était important ! »

À l’inverse, pour Alex Lutz, qui incarne le rôle de Thomas Edisson, le tennis est un sport qu’il ne connait qu’en tant que spectateur, la performance est donc d’autant plus remarquable ! L’acteur nous a confié s’être entrainé pendant 4 mois avant le tournage. Pour le réalisateur, le plus important était qu' Alex Lutz s’approprie les codes des joueurs de tennis entre les points, c’est-à-dire la manière dont le joueur prend une serviette, la manière dont il change de côté, etc…

« Ce qui était très important pour moi, c’est qu’il devienne ce joueur de tennis dans l’interstice, c’est-à-dire entre les points. »

Quentin Raynaux nous explique qu’il a demandé à Alex Lutz d’intérioriser beaucoup à travers son personnage, pour que le spectateur comprenne que c’est un homme qui encaisse de nombreuses souffrances, mais qui reste toujours droit.

Un des thèmes abordés dans le film est la pression de l’entourage, que subissent les sportifs. Le personnage d’Alex Lutz a une relation très particulière avec sa mère qu’il a peur de décevoir.

« Pendant des années il veut faire plaisir à sa mère, lui il est au moment où il sait qu’il a quelque chose à finir et à solder, surtout avec lui-même. »

Alex Lutz a profité de cet entretient pour revenir sur l’importance de ces activités, comme le sport et l’art, qui ne sont pas d’une nécessité vitale, mais qui sont l’une des spécificités de notre espèce et qu’il ne faut surotut pas négliger.

« Dans une grotte préhistorique, alors qu’à priori tu allais te faire bouffer par je ne sais pas combien de trucs dès que tu mettais le doigt dehors. Il y a quand même quelqu’un qui s’est dit : Tiens je vais dessiner un machin sur la paroi »

On ne sait pas vous, mais on est d’accord avec Alex Lutz sur l’importance de ces choses « non essentielles », et c’est pour cela que l’on vous recommande vivement d’aller voir 5EME SET, actuellement en salles !

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram