Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Académie des César : de nouveaux statuts pour se rénover en profondeur

Posté par Aurelien BACOT le 10 Juillet 2020
Le conseil d'administration de l'Association pour la promotion du cinéma (APC), qui chapeaute les César, a confirmé ce jeudi la rénovation en profondeur de ses statuts. C'est la proposition de l'équipe sortante qui a finalement été adoptée.

Cinq mois après la crise qui a conduit à la démission du conseil d'administration de l'APC, qui gère l'Académie des arts et techniques du cinéma, les César, c'est sous la présidence de Margaret Menegoz (qui avait repris cette fonction par interim en succédant à Alain Terzian) qu'une assemblée générale extraordinaire de l'APC a tranché aujourd’hui sur de nouveaux statuts.

Le CNC avait été chargé par le ministère de la Culture et le conseil d‘administration de l’APC elle-même, d’encadrer les débats et de piloter ce travail de rénovation. En raison de la situation sanitaire, la concertation s’est déroulée par écrit, auprès d’une cinquantaine d’organisations professionnelles. Sur cette base, avait été défini un projet de statuts rénovés, visant à renouveler, démocratiser et rendre plus paritaire les Césars, et conduisant notamment à la fusion des deux entités qui forment les César : l’APC et l’Académie des arts et techniques du cinéma.

Mais un autre projet a également été élaboré en parallèle au sein de l’équipe démissionnaire, relativement proche dans ses objectifs, en renouvelant les instances, en les ouvrant et en les rendant plus paritaires, jusqu’à sa présidence. Et c’est ce dernier qui a été approuvé par l'assemblée générale extraordinaire qui s'est tenue aujourd’hui, à huis clos. La principale différence est qu'il ne fusionne pas les deux entités qui composent les César, celle en charge de la gestion et celle du collège électoral.

Dans un communiqué cet après-midi, les Césars exposent les grandes lignes de ces statuts et mettent en avant le fait qu’ils "permettent de réformer en profondeur la composition et la gouvernance de l’Association qui organise les César".

Ainsi, "avant le début du mois de septembre, tous les membres votants de l'Académie des César (au nombre de 4 313 à ce jour) vont pouvoir faire acte de candidature et voter pour désigner leurs 170 représentants, répartis sur 21 branches professionnelles, au sein de la nouvelle assemblée générale de l’Association". Ce n’est donc pas tous les votant de l’Académie qui formeront la nouvelle assemblée générale, comme le prévoyait le projet du CNC. Ce sont des représentants de 21 branches, chacune ayant un nombre de représentants qui varient de 6 à 16 (16 pour les branches interprétation, réalisation et production, voir la liste détaillée ci-dessous).

C’est cette nouvelle assemblée générale renouvelée (élue pour 4 ans) qui élira alors, pour un mandat de 2 ans renouvelable une fois, le nouveau conseil d'administration de l’association, ainsi qu'un tandem Femme/Homme pour la Présidence.

" Ces nouveaux statuts vont permettre de réaliser la parité intégrale au niveau des membres élus de l'AG, du CA, du Bureau et de la Présidence de l’Association", souligne le communiqué.

"Dès que cette nouvelle gouvernance élue prendra ses fonctions, elle devra au plus vite revoir les règles d’appartenance à l’Académie pour atteindre une plus grande parité, diversité et représentativité parmi les votants, en augmenter le nombre, et prendre toutes les décisions nécessaires pour organiser l’édition 2021 des César" ajoutent les César.

La répartition du nombre de représentants élus proposés pour chaque branche pour élire les 170 membres de la nouvelle assemblée générale de l'APC qui seront élus pour 4 ans :

- branche de l’interprétation 16

- branche de la réalisation 16

- branche du scénario 10

- branche de la composition musicale 10

- branche des costumes 6

- branche des décors 6

- branche du montage 6

- branche de la photographie 6

- branche du son 6

- branche du maquillage et de la coiffure 6

- branche des effets spéciaux et visuels 6

- branche des autres collaborations techniques 6

- branche de la production 16

- branche des agents artistiques et attachés de presse 6

- branche de la distribution et de l’exportation 6

- branche de l’exploitation en salle 8

- branche de l’animation 8

- branche du documentaire 8

- branche du court métrage 6

- branche des industries techniques 6

- branche des professions associées 6

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez Canalplus Cinema sur :

Facebook

Twitter

Instagram