Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

BELLE FILLE, une comédie sur le deuil qui a du cœur

Posté par Cinéma Canal le 24 juin 2021
Venue du théâtre, la scénariste Méliane Marcaggi a sorti l’an dernier son premier film en tant que réalisatrice. Porté par un duo d’actrices adorées du public (Alexandra Lamy et Miou-Miou), BELLE FILLE est une comédie à l’énergie vaudevillesque, mais qui émeut aussi par sa façon très personnelle de traiter un sujet tristement universel : la mort d’un proche.
Quiproquo improbable

Louise (Alexandra Lamy) est une femme incroyablement altruiste, mais il ne faut quand même pas abuser de sa gentillesse. Le jour où cette mère qui a sacrifié beaucoup de choses pour sa famille apprend que son blaireau de mari fait des galipettes avec une femme qui a l’âge d’être sa fille, sa patience atteint ses limites. Fini de jouer le rôle éternel de la bonne poire, la quarantenaire décide de s’envoler pour la Corse, où elle fait la rencontre de Florent (Thomas Dutronc), un mystérieux inconnu au charme fou, avec qui elle passe une nuit très rock’n’roll. Au réveil, elle ne découvre pas seulement qu’ils ont saccagé la chambre d’hôtel, mais que son coup d’un soir ne respire plus.

Et le pire est encore à venir. Andréa (Miou-Miou), la mère corse de Florent fait son arrivée et pense que Louise est la BELLE FILLE de ses rêves. Et comme celle-ci n’ose pas contredire cette mère en deuil, elle se retrouve embarquée dans un enchaînement de situations toutes plus rocambolesques les unes que les autres, et ne parvient pas à mettre fin à ce quiproquo improbable. Vous l'avez compris, les rebondissements loufoques de BELLE FILLE sont évidemment le cœur battant de cette comédie très théâtrale, mais la réalisatrice Méliane Marcaggi y apporte aussi une touche d’émotion pas accessoire en s’intéressant au deuil d’une mère.

Alexandra Lamy, la belle fille et l’actrice idéale

Cet équilibre entre comédie et sérieux est bien sûr rendu possible par la qualité du jeu et la complicité entre Miou-Miou et Alexandra Lamy. Cette dernière est une amie de la réalisatrice de BELLE FILLE, et le rôle principal du film semble effectivement avoir été taillé pour elle. Actrice franche et entière, Alexandra Lamy est en effet capable de faire passer le public du rire aux larmes en un instant, et elle prouve à nouveau l’étendue de cette palette dans le long-métrage de Méliane Marcaggi. Depuis quelques années, l’actrice révélée par la série UN GARS, UNE FILLE (1999) est d'ailleurs devenue l’une des personnalités préférées du public, enchaînant les comédies à succès mais aussi quelques films plus graves.

Après avoir tourné RETOUR CHEZ MA MÈRE (2016) et L’EMBARRAS DU CHOIX (2017) avec Eric Lavaine, elle est choisie par Franck Dubosc pour lui donner la réplique dans son premier long-métrage en tant que réalisateur, la comédie romantique TOUT LE MONDE DEBOUT (2018), qui rencontre un succès important. Parallèlement, elle apparaît dans des films qui se frottent à des sujets importants, comme le trafic d’êtres humains dans PAR INSTINCT (Nathalie Marchak, 2017), ou le rôle des tirailleurs sénégalais pendant la Seconde Guerre mondiale avec NOS PATRIOTES (Gabriel Le Bomin, 2017). Enfin, après avoir collaboré avec Bertrand Blier sur CONVOI EXCEPTIONNEL (2019) puis retrouvé Eric Lavaine pour CHAMBOULTOUT (2019), on aura le plaisir de la revoir dans les salles dans quelques jours avec LE SENS DE LA FAMILLE (Jean-Patrick Benes), comédie où elle fait de nouveau équipe avec Franck Dubosc.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram