César 2020 : les grands oubliés

Posté par Cinéma Canal le 29 Janvier 2020
Si les César ont leurs favoris et leurs films multi-nommés, ils ont aussi chaque année leur lot de déceptions. Cette édition n'échappe pas à la règle.

Et notre première déception vient de l'absence au palmarès de notre chouchou du moment : François Civil. L'acteur aurait pu pourtant être nommé pour au moins trois films, dont Mon Inconnue, d'Hugo Gélin, dans lequel il interprète un homme qui cherche à conquérir celle qui était la femme de sa vie mais qui ne le reconnait plus ;  Deux moi, le dernier film de Cédric Klapisch, dans lequel il partage l'affiche avec Ana Girardot, et où tous deux incarnent deux trentenaires solitaires vivant dans le même quartier de Paris, prenant le même métro tous les matins, sans savoir que bientôt, leurs chemins rencontreront ceux d'une histoire d'amour ; et enfin, Le Chant du Loup, d'Antonin Baudry, un huis-clos dans un sous-marin avec Omar Sy et Matthieu Kassovitz

 

Autre déception, d'autant plus à l'heure où les femmes réalisatrices sont relativement peu visibles dans les récompenses : l'absence d'Hafsia Herzi, pourtant réalisatrice d'un premier film sensible et juste, Tu mérites un amour. L'actrice, révélée par Abdellatif Kechiche, passe derrière la caméra pour nous raconter l'histoire d'un couple qui se déchire entre la France et la Bolivie. 

 

Plus expérimenté, certes, mais pas moins déceptif : l'absence de Guillaume Canet dans les nominations. L'acteur aurait pu concourir dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle pour sa performance dans le film de Nicolas Bedos, La Belle Epoque, mais surtout pour son rôle dans Au nom de la Terre, qui met en lumière la souffrance des agriculteurs à l'heure où il faut toujours produire plus pour moins, dans un contexte environnemental pour le moins tendu. Sans oublier son film en tant que réalitateur, Nous vieillirons ensemble.

 

Enfin, Les Invisibles, de Louis-Julien Petit, semble s'être fait voler la vedette par Les Misérables dans la catégorie des films sur ceux qu'on ne veut pas voir. Le cinéaste y raconte l'histoire d'un centre d'accueil pour femmes SDF qui doit fermer suite à une coupe budgétaire. De Noémie Lvosky à Audrey Lamy en passant par Corinne Masiero, les actrices y sont fantastiques, et auraient toutes les trois mérité leur nomination. 

 

César ou pas césar, en tout cas, le public ne les oublie pas puisqu'il les a plébiscité en salles avec plusieurs millions d'entrées pour chacun d'eux ! 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez Canalplus Cinema sur :

Facebook

Twitter

Instagram