Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Christian Clavier s'éclate à Ibiza

Posté par Rosario Ligammari le 15 Mai 2020
Christian Clavier est connu pour ses rôles d'exubérant se mettant en colère assez facilement. Dans Ibiza, il reste dans ce registre. Si l'ambiance jeune et relax et de l'île espagnole ne semble pas tout à fait le mettre à l'aise, son personnage finit néanmoins par révéler une facette festive et humaine.
Christian Clavier sous le soleil d'Ibiza

En plus d'être ce lieu festif qu'on ne présente plus, Ibiza fait un décor de cinéma paradisiaque, comme Barbet Schroeder a pu le prouver avec More (1969) et Amnesia (2015). Dans un registre différent – la comédie –, Arnaud Lemort ne s'y est pas trompé en donnant à son film le nom de l'île espagnole. Dans cette excursion, il embarque Christian Clavier et Mathilde Seigner, ainsi que des drôles de seconds rôles campés par Joey Starr, Frédérique Bel ou encore Olivier Marchal.

Ibiza représente ici le premier voyage de Carole (Mathilde Seigner) et Philippe (Christian Clavier), deux divorcés qui viennent de se rencontrer. Comment se retrouvent-t-ils là-bas ? Pour le récompenser de son bac, Philippe laisse à l'un des ados de Carole le soin de choisir la destination des vacances, ce sera don Ibiza. « Qu'est-ce que tu veux que j'aille foutre dans cette île de junkies ?» demande-t-il, réticent. Et de se retrouver dans un environnement à des kilomètres non seulement de chez lui mais de son monde.

Mais qu'est-ce qu'il a fait au Bon Dieu ?

Christian Clavier est connu et apprécié pour ses accès de colère au cinéma. Il est donc tentant pour un réalisateur de le mettre dans la pire position d'inconfort possible, comme c'est le cas du film Une heure de tranquillité (Patrice Leconte, 2014) qui semble n'avoir été écrit que pour assister au pétage de plomb de l'acteur en temps réel.

Parce que, oui, il faut toujours qu'il arrive le pire à Christian Clavier, qu'il se retrouve dans des situations qui le dépassent, et ce de la trilogie Les Visiteurs (Jean-Marie Poiré, 1993, 1998 et 2016) jusqu'à l'un de ses plus grands succès Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? (Philippe de Chauveron, 2014). Et puis comme un malheur n'arrive jamais seul, sa suite Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (Philippe de Chauveron, 2019) ? se charge d'en remettre une couche.

Attachant malgré tout

Pour sortir Christian Clavier de son petit confort bourgeois, il faut l'amener dans un monde qui n'est pas le sien, comme à Ibiza. Dans le film, s'il est considéré par les ados de Carole (Mathilde Seigner) comme un ringard coincé – et que lui-même se sent outré quand on lui propose de la « cocaïna » - son personnage révèle une facette en fait plutôt festive ; là, en l'occurrence, il va surprendre tout le monde sous la boule à facette, en devenant... DJ.

Si Clavier se contentait d'incarner un beauf franchouillard ou un bourgeois mesquin doublé d'une boule de nerfs insupportable, il serait tout juste détestable, au mieux antipathique. Mais aussi bien dans Babysitting 2 (Philippe Lacheau et Nicolas Benamou, 2015) que dans la trilogie Les Bronzés (Patrice Leconte, 1978, 1979 et 2003), son personnage râleur insatiable, « jamais content », finit heureusement par évoluer. On assiste alors à la transformation d'un type qui, malgré ses travers, s'avère surtout attachant.

Ibiza, disponible dès le 15/05 sur CANAL+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram