Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Cycle Bertrand Tavernier sur CINE+

Posté par Rosario Ligammari le 16 septembre 2020
Auteur d'une trentaine de longs-métrages passionnants, Bertrand Tavernier est sans conteste un grand monsieur du cinéma français. CINE+ propose un cycle dédié au réalisateur avec la diffusion de plusieurs de ses films. En bonus : un entretien avec le critique de cinéma Pascal Mérigeau dans lequel le cinéaste disserte sur ses films préférés tout en revenant sur sa riche filmographie.
Du cinéphile au cinéaste

La vie entière de Bertrand Tavernier est dédiée au septième art. En plus de réaliser des films (et d'endosser souvent la casquette de scénariste et de producteur), il a parlé avec passion et érudition de ceux des autres. En effet, à l'instar d'une partie des réalisateurs issus de la Nouvelle Vague, Tavernier a été critique, en collaborant à plusieurs magazines et revues de prestige dont Les Cahiers du Cinéma et Positif. Sans oublier qu'il a écrit plusieurs ouvrages de référence sur la question ou réalisé un documentaire comme VOYAGE A TRAVERS LE CINEMA FRANCAIS (2016), sa dernière œuvre à ce jour. Mais encore ? Avant de passer derrière la caméra, il a été l'assistant-réalisateur de Jean-Pierre Melville (pour le film LEON MORIN, PRETRE, sorti en 1961) : il y a pire comme première incursion sur un plateau de tournage. Rien d'autre ? Si : il aussi été attaché de presse... pour le cinéma.

Et puis en 1974 Bertrand Tavernier est devenu réalisateur en mettant en scène L'HORLOGER DE SAINT-PAUL, un long-métrage qui annonce le début d'une longue collaboration avec Philippe Noiret. Il retrouvera l'acteur dès son deuxième long-métrage QUE LA FÊTE COMMENCE... (1975), film pour lequel il a gagné un premier César en tant que meilleur réalisateur.

Quelqu'un qui a des choses à dire

Au-delà des considérations théoriques et techniques, faire du cinéma, c'est avoir quelque chose à dire, sinon à filmer. Et Bertrand Tavernier a trouvé à travers cet art le médium idéal pour mettre en images des thématiques personnelles (le rapport au père, le temps qui passe...) et pointer de la caméra les injustices auxquelles il est sensible. Car oui, Bertrand Tavernier est un homme engagé, aussi bien pour l'exception culturelle que pour la légalisation des sans-papiers ou encore dans la lutte contre la double peine.

Dans le trop méconnu et par ailleurs très bon film DES ENFANTS GÂTES (1977), avec Michel Piccoli en cinéaste (tiens, tiens), Tavernier parle d'un immeuble sujet à des expulsions. HOLY LOLA (2004) montre le parcours chaotique d'un couple pour adopter un enfant cambodgien. Et, au milieu de ce genre de sujets très sérieux, le réalisateur ne délaisse pas pour autant l'humour quand celui-ci s'y prête. Par exemple, COUP DE TORCHON (1981) dénonce les pires travers du colonialisme avec un humour grinçant. Adapté de la bande dessinée de Christophe Blain et Abel Lanzac, QUAI D'ORSAY (2013). raconte l’expérience de Lanzac au Ministère des Affaires étrangères. Et il s'agit là d'un bon exemple de grande comédie d'auteur d'une redoutable efficacité, littéralement bien écrite.

Un réalisateur essentiel

En amoureux du cinéma, amateur aussi bien de John Ford que de Michael Powell (qu'il a fait redécouvrir au public avec Martin Scorsese), Bertrand Tavernier a exploré tous les genres, du drame historique avec LA PRINCESSE DU MONTPENSIER (2010) au polar comme le culte L.627 (1992), ou même le film de guerre avec CAPITAINE CONAN (1996), long-métrage pour lequel il a obtenu à nouveau le César du meilleur réalisateur.

Et si Tavernier aime le cinéma, le monde du cinéma le lui rend bien. Citons pour finir l'exemple d'UN DIMANCHE A LA CAMPAGNE qui fait partie de ses films les plus salués par la critique et qui a été récompensé en 1984 par le prix de la mise en scène au Festival de Cannes. Pour ce long-métrage, on dit même qu'il aurait pu obtenir la consécration suprême, la Palme d'or (si elle n'avait pas été finalement décernée à Wim Wenders pour PARIS TEXAS).

Vous l'avez compris : Bertrand Tavernier est un cinéaste essentiel et ce cycle est une occasion exceptionnelle pour voir et revoir ses œuvres les plus marquantes.

Cycle Bertrand Tavernier sur CINE+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez Canalplus Cinema sur :

Facebook

Twitter

Instagram