Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

DEUX : un film français vers la shortlist pour l'Oscar ?

Posté par Jean François Frontera le 1 février 2021
Le 25 avril prochain, si tout va bien, la cérémonie des Oscars se tiendra en direct de Los Angeles... Et les chances d'y voir un film français en compétition dans la catégorie meilleur film étranger y sont de plus en plus grandes. Deux, le très beau film de Filippo Meneghetti, a en effet toutes ses chances. La presse professionnelle hollywoodienne en fait même un des favoris de la compétition.

Et franchement, il y a de quoi : le réalisateur, dont c'est le premier film, nous raconte une histoire d'amour secrète et magnifique : celle de Nina et Madeleine, deux sexagénaires qui ne sont que voisines de pallier aux yeux du monde, mais qui en fait, s'aiment d'un amour fou. Personne ne le sait, jusqu'à ce que Madeleine tombe malade. S'installe alors un retournement de situation par rapport au traitement de l'homosexualité qu'on voit habituellement : c'est la fille (géniale Léa Drucker) qui rejette sa mère. Jusqu'à laisser mourir sa mère ? 

En attendant de le savoir, on est touchés en plein coeur, non seulement parce que cette relation amoureuse entre deux femmes mures est magnifique, mais aussi parce que le film pose la question de ce que devient l'amour entre deux personnes quand l'un tombe tellement malade qu'il en perd l'usage de la parole, avec une justesse inouïe. A cet égard, si les deux actrices, Barbara Sukowa et Martine Chevallier, sont d'un attachement à se damner, la réalisation aussi nous fait chavirer : il n'y a absolument rien de trop, pas d'emphase particulière, pas de gros violons, pas de psychologie de bas étage, non, la sobriété du propos comme de l'image ne fait que sublimer cet amour si précieux. 

Bref, l'aventure du film à Hollywood est largement méritée, même si elle se fait à 100% en visio. Ca reste quand même dingue pour Filippo Meneghetti, qui explique à Didier Allouch, notre reporter préféré à Hollywood, que quand il se connecte à Zoom, c'est Julianne Moore qui apparait sur l'écran... 

Un film sensible, précis, et ultra touchant donc, dont on espère qu'il sera dans la shortlist des Oscars... Mais aussi qu'il sera dans celle des César. Rendez-vous le 10 février pour l'annonce des nominations. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram