Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Fête de famille, un portrait familial au vitriol signé Cédric Kahn

Posté par Rosario Ligammari le 7 mai 2020
A la vie comme à l'écran, une famille peut être soudée, en conflit, dysfonctionnelle... Dans Fête de famille, elle est perturbée par le retour de la sœur aînée. En brossant un portrait à la fois tendre et acerbe, Cédric Kahn ajoute sa famille fictive à la liste des plus marquantes du cinéma de ces dernières années.
Le cinéma en famille

Comme dans la vie, le cinéma est composé de toutes sortes de familles. La famille peut être liée par le nom, comme celui de Corleone ; et le moins qu'on puisse dire c'est  qu'on ne rigole pas avec la famille dans la trilogie Le Parrain (Francis Ford Coppola, 1972, 1974, 1990). Une autre famille peut vivre dans un manoir et avoir un humour noir qui n'appartient qu'à elle, et là c'est de La Famille Addams (Barry Sonnenfeld, 1991) qu'il s'agit. Mais la famille peut être encore fusionnelle quand ses membres sont malentendants et muets (exception faite de la fille, jouée par Louane) et dans ce cas, on parle de La Famille Bélier (Eric Lartigaud, 2016). La famille est évidemment un sujet inoxidable au cinéma.

En fait, il n'y a qu'à se tourner vers les deux dernières palmes d'or pour le prouver : Un Affaire de famille (Hirokazu Kore-eda, 2018) qui traite d'une famille là encore soudée, ainsi que Parasite (Bong Joon-Ho, 2019), qui confronte une famille au chômage et une famille très riche.

Quand les réunions familiales tournent au drame...

Si les familles précitées ont une bonne relation, le septième art s'amuse souvent à croquer des portraits familiaux névrosés. Dans le dernier film de Cédric Kahn (sorti en 2019), il n'est pas question de réunion de famille mais de Fête de famille, titre qui oscille entre le premier degré et l'ironie. A l'occasion de l'anniversaire d'Andréa (Catherine Deneuve), sa fille Claire (Emmanuelle Bercot) réapparaît après trois ans d'absence et, bien sûr, va semer la discorde au sein de sa famille.

Et le long-métrage de partir en vrille mais, qu'on se rassure, la violence n'est pas telle que dans Festen (Thomas Vinterberg, 1997), la référence ultime en matière de représentation de famille dysfonctionnelle. On pense plutôt à La Bûche (Danielle Thompson, 1999) ou Un Conte de Noël (Arnaud Desplechin, 2008), quand les retrouvailles familiales virent surtout au règlement de compte de Noël même si le cadre de Fête de famille est  plus bucolique et ensoleillé, comme dans Un Dimanche à la campagne (Bertrand Tavernier, 1984) ou Week-end en famille (Jodie Foster, 1995).

… ou à la comédie

Une Fête de famille se voit aussi comme une comédie. C'est le propre des films de familles en conflit, que d'être drôles, acides. Et pour cause : toujours dans la cadre d'une réunion de famille, on enferme dans un même espace ou à l'air libre des individus qui, au mieux, n'ont aucun lien (si ce n'est familial donc) ou, au pire, qui se détestent. Dans Affreux Sales et Méchants (Ettore Scola, 1976), la situation est chaotique : toute la famille espère voler l'argent du patriarche, ce qui donne lieu aux coups bas les plus savoureux ; à noter d'ailleurs que le même Ettore Scola a réalisé le film La Famille (1987).

Si les membres de la famille ont l'air Tellement Proches selon le film d'Eric Toledano et Olivier Nakache (sorti en 2009), pour Cédric Klapisch, Les Ménard (Jean-Pierre Bacri, Agnès Jaoui, Jean-Pierre Daroussin...) ont Un air de famille (1996), mais alors « un air » seulement. Enfin, pour citer une autre comédie adaptée d'une pièce de théâtre, Le Prénom (Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, 2012) donne également lieu, en plus de séquences humoristiques, à de belles scènes de famille : certes on s'y dispute mais la dispute est aussi la meilleure façon de bien s'entendre. Comme dans Fête de famille.

Fête de famille, disponible dès le 05/05 sur CANAL+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez CANAL+ Cinéma  sur :

Facebook

Twitter

Instagram