Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Il fait un froid polar cet hiver

Posté par Marc Larcher le 16 décembre 2021
Une semaine de néo-polars pour Noël, c’est le cadeau de CANAL + CINEMA. Flics, bandits, serial killers sont au rendez-vous
Des films plus noirs que noirs

7 soirées, 7 films inédits dont trois exclusivités en toute première diffusion. Et surtout 7 péchés capitaux à déguster à partir du 20 décembre pour finir l’année en beauté avant de prendre de bonnes résolutions. CANAL + CINEMA a concocté une semaine de rêve pour les accros au néo polar. Pour les profanes, sachez que le genre du néo-polar est une réinvention du film noir des années 50 à la sauce années 2000. C’est-à-dire des intrigues coupées au cordeau, des héros solitaires, des bandits, des escrocs, des flics tordus, des femmes fatales, de l’argent en petites coupures planqués dans des sacs, des armes de gros calibres, des trahisons, des poursuites, des fusillades, bref tout ce qui fait le sel d’un bon polar bien implanté dans son époque.

Du Danemark à la Russie, le renouveau du film policier

On commence très fort avec SONS OF PHILADELPHIA (2020) de Jérémy Guez, avec deux vraies gueules du cinéma de genre, le Belge Matthias Schoenaerts et l’Américain Joel Kinnaman, pris dans une sombre histoire de vengeance qui met aux prises deux cousins d’ascendance irlandaise avec la mafia italienne. Cette éprouvante histoire d’amitié est violente, crue, documentée, réaliste, comme chez les plus grands cinéastes US et c’est un Français, déjà scénariste de renom, qui l’a réalisée. L’exploration des tréfonds de l’âme humaine se poursuit avec TEXTO (2019) de Klim Shipenko, le jeune réalisateur russe surdoué, qui a séjourné en octobre à bord de la station internationale spatiale pour tourner quelques scènes de son prochain film. Dans celui-ci, il réalise un film entièrement centré sur l’impact du smartphone dans la vie d’un policier qui avait envoyé un innocent en prison pour sept ans. Ce dernier parvient à sa sortie à mettre la main sur l’appareil. Dès lors, la vie du flic devient un enfer. On monte ensuite un peu plus au nord dans le froid du Danemark avec SHORTA (2020) de Anders Olholm et Frederik Louis Hviid. Ce récit ultratendu raconte la patrouille de deux policiers dans les cités danoises au moment où se répand la nouvelle de la mort d’un jeune pendant une garde à vue. 

Un serial-killer à Los Angeles

Enfin, le spectateur est invité à explorer la ville originale du polar, Los Angeles, aux côtés de trois acteurs de très haut calibre : l’inamovible Denzel Washington, l’inquiétant Jared Leto et le tout aussi flippant Remi Malek, en pleines années 1990 quand la tension entre les forces de l’ordre et la population étaient à leur maximum. Dans UNE AFFAIRE DE DETAILS (2021), John Lee Hancock raconte la quête de deux flics pour arrêter un serial killer insaisissable. Denzel Washington incarne un shérif d’une petite ville de Californie, un officier sans envergure mais suffisamment pointilleux pour repérer les anomalies dans une enquête. Il va travailler avec un inspecteur de police aussi ambitieux qu’odieux, interprété par Rami Malek et ce, dans le commissariat de LA dont il avait été viré il y a des années. Soit autant d’histoires d’hommes qui tentent de mettre fin à la violence qui les entoure mais qui sont aux prises avec leurs propres travers. A chaque fois, c’est la corruption au sens large qui est décrite dans ces longs métrages, celle qui dévore les âmes des mauvais garçons et celle qui pourrit les missions des représentants des forces de l’ordre ayant juré de servir la population. Après une semaine de néo-polars pareil, sortir dans les rues enneigées ne pourra que réchauffer le cœur des cinéphiles.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram