Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Jake Gyllenhaal : un acteur tout-terrain à l’honneur sur TCM Cinéma

Jake Gyllenhaal est la star du mois sur TCM Cinéma, qui propose de (re)découvrir DONNIE DARKO, LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN et JARHEAD - LA FIN DE L’INNOCENCE. L’occasion de se pencher sur le parcours de cet acteur caméléon, doué pour les transformations et les performances habitées.
Posté par Kevin Romanet le 4 février 2021
Le septième art : une affaire de famille pour Jake Gyllenhaal

Jake Gyllenhaal était prédestiné à faire carrière au cinéma. Le comédien est le fils du metteur en scène Stephen Gyllenhaal, qui le dirige à seulement treize ans au côté de sa grande sœur Maggie dans le drame A DANGEROUS WOMAN, écrit par sa mère Naomi Foner.

Après ces débuts en famille ainsi que dans LA VIE, L’AMOUR… LES VACHES et CIEL D’OCTOBRE, l’acteur démarre le XXIe siècle sur les chapeaux de roues. Il s’émancipe d’abord auprès du jeune prodige Richard Kelly. En lui offrant le rôle d’un adolescent névrosé en proie à des visions inquiétantes dans DONNIE DARKO, le réalisateur lui permet de crever l’écran. Ce long-métrage fascinant, qui mérite plusieurs visionnages afin d’en percer les mystères, marque le début d’une ascension fulgurante.

La vingtaine à peine entamée, Jake Gyllenhaal séduit Jennifer Aniston dans THE GOOD GIRL, tourne avec les légendes Dustin Hoffman et Susan Sarandon dans MOONLIGHT MILE, et assiste à l’extinction de la civilisation humaine dans LE JOUR D’APRÈS.

Du film d’auteur au blockbuster… et inversement

Cette percée à Hollywood prouve d’emblée sa capacité à passer d’un registre à l’autre avec une facilité déconcertante. Depuis, ce véritable caméléon ne cesse de prouver qu’il est à l’aise dans le film d’auteur comme dans le blockbuster, et que les transformations ne lui font pas peur.

En 2006, Jake Gyllenhaal est nommé à l’Oscar du Meilleur second rôle pour son interprétation dans LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN. Quinze ans plus tard, son alchimie avec le regretté Heath Ledger est intacte et leur histoire d’amour provoque toujours le même déchirement. En France, le long-métrage d’Ang Lee sort à une semaine d’écart de JARHEAD - LA FIN DE L’INNOCENCE, pamphlet de Sam Mendes sur la guerre du Golfe, où l’acteur incarne un soldat qui vacille à force d’attendre désespérément de partir au front. La composition cinglante du comédien colle parfaitement au propos acerbe du film.

La folie rentrée qu’il laisse progressivement exploser est l’un des atouts de Jake Gyllenhaal. La star l’a mis à profit à deux reprises pour Denis Villeneuve, dans PRISONERS et ENEMY. Dans le grand ZODIAC de David Fincher, sa recherche acharnée du tueur en série vire à l’obsession. Obsession qui devient profondément malsaine dans NIGHT CALL où, amaigri, il sillonne les rues de Los Angeles en quête du moindre crime à filmer. Après sa prestation habitée dans le thriller de Dan Gilroy, le comédien devient - littéralement - boxeur pour le drame LA RAGE AU VENTRE d’Antoine Fuqua.

Entre deux performances à fleur de peau, Jake Gyllenhaal aime s’amuser. Après s’être essayé aux grosses productions avec PRINCE OF PERSIA : LES SABLES DU TEMPS, il retente l’expérience avec LIFE : ORIGINE INCONNUE, où il est pris au piège dans l’espace par une entité répugnante. En 2019, l’acteur donne du fil à retordre à Tom Holland, alias Peter Parker, dans SPIDER-MAN : FAR FROM HOME. Avec cet éventail aussi large, le comédien n’a plus rien à prouver. Mais une chose est sûre, il n’a pas fini de nous surprendre. 

DONNIE DARKO, LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN et JARHEAD - LA FIN DE L’INNOCENCE sur TCM Cinéma dès le 5 février, disponible avec CANAL+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram