Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

La Reine des Neiges règne toujours sur le monde Disney

Posté par Rosario Ligammari le 6 avril 2020
Avec son histoire touchante, son merveilleux paysage glacé, son bonhomme de neige farfelu ou encore sa chanson Libérée, Délivrée, La Reine des neiges a séduit tout le monde. Faisons donc un petit retour sur ce grand succès des studios Disney.
La Reine des neiges, déjà un classique de l'animation

Adaptation libre du conte éponyme d’Andersen (publié en 1844), La Reine des Neiges est parvenu à s'installer très vite dans le rang des grands Disney. A la fois classique et moderne, ce film d'animation aux tonalités blanches comme la neige s'inscrit dans la lignée de Raiponce (Byron Howard et Nathan Greno, 2010) ; d'ailleurs, regardez bien, la princesse à la chevelure longue de trois kilomètres y fait un « caméo ».

Information qui est loin d'être anodine : avec Jennifer Lee à la direction, en compagnie de Chris Buck, c'est la première fois qu'une femme réalise un film d'animation produit par Disney : elle s'est occupée de l'histoire pendant qu'il a supervisé les effets visuels. L'histoire, parlons-en. Le film raconte le parcours d'Anna, une jeune fille qui part à la recherche de sa sœur Elsa, la Reine des Neiges, qui a plongé le royaume d'Arendelle dans un hiver éternel. Dans son périple, elle sera accompagnée du montagnard Kristoff ainsi que de son renne Sven.

Libérée, Délivrée : un tube Disney

Au-delà du récit touchant et parsemé de rebondissements, un élément est indispensable à la réussite de ce Disney : une musique marquante. Avec Libérée, Délivrée, La Reine des neiges a délivré un nouveau « tube » ; la chanson s'inscrit clairement dans les classiques instantanés au même titre qu' Il en faut peu pour être heureux dans Le Livre de la jungle (Wolfgang Reitherman, 1967) ou Le Rêve bleu d'Aladdin (John Musker et Ron Clements, 1993).

Dans sa version française, Libérée, Délivrée est chantée par Anaïs Delva (qui double Elsa), une habituée des comédies musicales ; pour la version anglaise, Let it Go est interprétée par Idina Menzel (qui double, elle aussi, la Reine des neiges), également célèbre dans ce milieu. Avec Let it Go, la chanteuse a remporté l'Oscar de la Meilleure chanson originale.

Travail minutieux et immense succès

Au-delà des protagonistes précités, on retiendra bien sûr Olaf qui illustre une idée cocasse et très poétique : celle du bonhomme de neige qui rêvait d'été. D'un point de vue plus réaliste, la production du film a été très rigoureuse. Pour Sven, le compagnon du montagnard, un renne a été amené dans le studio pour que les créateurs du dessin animé étudient de près les comportements de l'animal. Autre exemple : l'équipe s'en rendue en Norvège pour y observer l'environnement (l'architecture, les paysages...) avec une grande acuité.

A l'arrivée surtout – et c'est un fait moins rationnel – le destin des deux sœurs a touché une multitude d'enfants de tous les âges. On peut parler d'un triomphe : en mettant Pixar à part, La Reine des neiges est le deuxième plus gros succès Disney, se plaçant juste derrière un autre souverain, Le Roi Lion.

La Reine des neiges, disponible sur Disney +

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez CANAL+ Cinéma  sur :

Facebook

Twitter

Instagram