Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Le Festival de Cannes révélera sa sélection 2020 début juin

Posté par Aurelien BACOT le 12 mai 2020
Pierre Lescure et Thierry Frémaux, les organisateurs du Festival de Cannes, viennent de révéler les contours que prendra leur collaboration avec d'autres festivals de cinéma internationaux ainsi que la très attendue sélection des films labellisés "Cannes 2020".

C’est confirmé la 73e édition du Festival de Cannes n’aura pas lieu dans son édition physique en raison de l’épidémie de Covid-19. Mais Pierre Lescure, président, et Thierry Frémaux, délégué général, proposent de nouvelles pistes concernant les formes alternatives que pourrait prendre le festival cette année. Notamment une sélection labelisée "Cannes 2020" que le Festival annoncera dès début juin.

"Nous travaillons sur la liste des films qui auraient dû faire partie de cette 73e édition. Nous annoncerons la liste début juin. Tous les films devraient sortir en salles d'ici le printemps 2021. La sélection ne sera probablement pas sous le format structuré habituel que nous connaissons tous avec les sections Compétition, Un Certain Regard et Hors compétition. Il aurait été ridicule de se comporter comme si de rien n'était. Mais au fond de nous, nous voulons promouvoir les films que nous avons vus et aimés. Nous avons reçu des films du monde entier, des œuvres magnifiques, et c'est notre devoir de les aider à trouver leur public. Une fois que nous aurons annoncé la liste, le but est de commencer à organiser des événements dans les cinémas. Les professionnels du monde entier avec lesquels nous sommes en contact au quotidien nous disent que cela représente une opportunité pour leurs projets" a déclaré Thierry Frémaux.

Seuls les films destinés à sortir en salles entre l'été 2020 et le printemps 2021 sont éligibles à cette sélection 2020. "Un certain nombre de candidatures potentielles ont plutôt choisi d'attendre le processus de sélection pour Cannes 2021, qui commence à l'automne. Il existe une troisième catégorie de films qui sortent désormais directement sur les plateformes. Pour l'instant, nous nous sommes concentrés sur les films qui devraient sortir en salles et qui ont besoin de notre soutien", a ajouté le délégué général.

Les deux responsables ont confirmé leur collaboration avec la Mostra de Venise. "Nous sommes d'accord sur le principe de faire quelque chose ensemble, mais nous nous interrogeons sur la forme que cela doit prendre", a ainsi précisé Pierre Lescure, Thierry Frémaux indiquant souhaiter "présenter des films ensemble".

"Avec le label Cannes 2020 et le marché du film en ligne, un "Cannes hors les murs" sera le troisième axe de notre redéploiement cet automne", a aussi précisé le délégué général, évoquant en fonction de la situation sanitaire, une présence aux festivals de Toronto, Deauville, Angoulême, San Sebastian, New York, Busan ou encore le festival Lumière à Lyon.

Ce Cannes 2020 se tiendra donc sans jury, impossible à réunir, ni palmarès. Le Festival espère garder le réalisateur américain Spike Lee, président de l'édition physique annulée cette année, comme président du jury en 2021.

 "Spike Lee nous a dit qu'il nous serait fidèle quoi qu'il arrive. J'espère que nous y arriverons l'an prochain," a de son côté déclaré le délégué général.

Le cinéaste américain aurait d'ailleurs dû présenter, hors compétition, "un superbe film qu'il a fait avec Netflix", Da 5 Bloods, qui doit sortir sur la plateforme en ligne le 12 juin, a précisé Thierry Frémaux. Cette "surprise (...) aurait dû marquer le retour de Netflix sur le tapis rouge, hors compétition bien sûr".

Concernant sa candidature pour un troisième mandat à la présidence du Festival de Cannes, Pierre Lescure a précisé la situation. " J’ai exprimé des doutes sur mon envie d’être en haut des marches à 78 ans, c’est-à-dire à la fin d’un troisième mandat. Je l’ai dit une ou deux fois, peut-être une fois de trop. Juste avant la pandémie, les pouvoirs publics m’ont fait savoir qu’ils souhaitaient que je me représente si j’en étais d’accord, et j’en étais très d’accord. Le conseil d’administration doit voter. Il devait se réunir en mars, il aura lieu en juin ou à la rentrée. Je me suis fixé deux missions : continuer de réfléchir avec Thierry Frémaux à différents projets pour développer le festival et travailler avec les autorités de tutelle à ma succession. Cette personne m’accompagnerait ma dernière année pour une transition efficace. Ce serait bien que ce soit une femme."

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram