LES JEUNES AMANTS : coup de projecteur sur le film de Carine Tardieu

Posté par Aurelien BACOT le 4 février 2022
A l'occasion de la sortie du nouveau long métrage de Carine Tardieu, Laurie Cholewa a convié sur son plateau les comédiens Cécile de France et Melvil Poupaud, pour tout savoir du tournage et des coulisses de cet émouvant drame amoureux, dans lequel excelle également l'incontournable Fanny Ardant.

Avec LES JEUNES AMANTS, Carine Tardieu nous livre une histoire d'amour adultère mais évite volontairement le canevas du triangle amoureux pour mieux se concentrer sur ce qui l'interesse ici avant tout. A savoir, d'illustrer à l'écran une magnifique histoire d'amour entre un quadragénaire et une femme plus âgée, comme le raconte la comédienne Cécile de France au micro de Laurie : 

"C'est très rare, l'inverse a beaucoup été traité. Mais même en littérature, on a très peu de modèles auxquels on peut se référer. Et ces femmes ne peuvent absolument pas s'identifier dans aucune histoire d'amour et vivent par procuration une histoire qui les fait vibrer. Je trouve que ce film donne vraiment envie d'être amoureux. Et puis le sentiment amoureux c'est intemporel. Ce que je ressentais quand j'avais 7 ans et quand j'aurai 70 ans ce sera la même chose."

Mais loin de se focaliser sur cette différence d'âge entre les deux amants, le long métrage de Carine Tardieu est une romance émouvante, qui décortique avec une minutie délicieuse toutes les étapes du coup de foudre et du sentiment amoureux, comme nous l'explique justement Melvil Poupaud : 

"Ce qui est beau, c'est que c'est un film qui décortique vraiment toutes les étapes d'une rencontre. Les premiers regards, les premiers gestes, les premiers textos. Et on oublie très vite qu'il y a cette différence d'âge, pour se concentrer sur ces deux êtres qui ont cette passion fulgurante et qui vont tout envoyer balader pour vivre cet amour."

Si Carine Tardieu évite volontairement la mécanique du triangle amoureux, elle ne néglige pourtant aucun de ses personnages. Et surtout pas celui campé par Cécile de France qui raconte au micro de Laurie, le bonheur qu'elle a eu d'interpréter cette femme trompée mais toujours amoureuse, un personnage magnifique écrit tout en nuances par la réalisatrice.

"Chez Carine Tardieu, dans son cinéma on peut remarquer que tous les personnages secondaires existent vraiment pleinement. A chacune de mes scènes il y avait un enjeu dramatique très très fort, c'est pour ça que j'ai accepté et puis j'adore Carine. J'avais été très heureuse sur ÔTEZ MOI D'UN DOUTE. Mais c'est vrai que la palette d'émotions qu'elle offre à tous les personnages secondaires... C'est des vrais personnages, qui ont une densité, et pour nous les acteurs c'est génial de pouvoir les interpréter à fond même s'ils sont secondaires."

Puisque c'est la deuxième collaboration de Cécile de France avec la réalisatrice, l'équipe de Coup de projecteur n'a pas pu resister à la tentation de demander à la comédienne ce qui l'attirait plus particulièrement dans l'approche de Carine Tardieu. Est-ce justement cette manière de nous toucher en plein coeur, avec sa legèreté caractéristique, presque sans en avoir l'air ?

"Elle a un truc avec ça : la drôlerie et la légèreté. On passe des rires aux larmes très vite dans son cinéma. Elle va directement à l'essentiel, elle ne chipote pas."

Pour Melvil Poupaud, ce tournage a également été l'occasion d'une rencontre avec l'extraordinaire Fanny Ardant, avec qui il a rapidement noué une complicité necessaire à la réussite du film et qui ne cesse d'éclater à l'écran.

"Ça a très vite cliqué entre nous, dès les premiers jours on s'est bien entendu, on rigolait, on était plein de complicité. Et après quand il s'agissait de faire ces moments de tendresse, de passion, c'était assez simple. On était comme deux jeunes amants c'est vrai. Ce que je sais, c'est que les premières scènes où on était censé s'embrasser, se toucher les mains, elle était assez intimidée. C'est une actrice assez pudique Fanny Ardant, donc discrètement elle me disait dans l'oreille : Melvil, je compte sur vous pour m'emballer parce que moi je n'oserai jamais donc c'est à vous de faire le premier pas. Et du coup c'était assez étonnant pour moi de devoir emballer Fanny Ardant..."

Si comme nous, vous avez été touchés par la sincérité de ces échanges, et par la complicité évidente entre ces comédiens qu'on adore, alors on ne peut que vous conseiller de foncer au cinéma pour découvrir ce nouveau long métrage de Carine Tardieu, qui saura à coup sûr vous émouvoir comme rarement !

LES DEUX AMANTS actuellement en salles.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram