Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

LA GRANDE TRAVERSEE : Meryl Streep et Steven Soderbergh sont sur un bateau…

Posté par Alexis Lebrun le 15 avril 2021
Disponible exclusivement sur CANAL+ en France dès le 20/04, LET THEM ALL TALK - LA GRANDE TRAVERSEE, le nouveau film du réalisateur hyperactif a été tourné dans des conditions très particulières à bord du Queen Mary 2, avec un trio d’actrices à l’alchimie irrésistible.
La Grande Traversée

Détentrice d’un prix Pulitzer, Alice Hughes (Meryl Streep) est une écrivaine à succès, mais en panne d’inspiration pour son prochain manuscrit, forcément très attendu par son éditeur. Comme elle doit recevoir un prix littéraire en Europe mais ne veut pas prendre l’avion, son agent (Gemma Chan) profite de l’occasion pour lui faire traverser l’Atlantique sur le célèbre paquebot de croisière, en espèrant réveiller sa créativité et glaner des bribes d’infos sur son futur livre, puisqu’elle s’incruste sur le bateau en secret… Alice invite à bord, elle, son neveu Tyler (Lucas Hedges) et deux de ses amies de jeunesse avec qui elle avait perdu contact depuis des décennies, Susan (Dianne Wiest) et Roberta (Candice Bergen), pour rattraper le temps perdu.

Mais frustrée par la tournure prise par sa vie, cette dernière éprouve un profond ressentiment envers Alice, qui aurait utilisé des détails de sa vie privée compliquée comme inspiration pour son best-seller… Autant dire que la traversée ne va pas être de tout repos, et que tout ce petit monde s’en donne à cœur joie dans ce décor luxueux où l'univers de l’édition en prend pour son grade, et où le casting fait briller des personnages terriblement humains avec un naturel déconcertant. Film choral par excellence, et reposant sur des dialogues parfois acides, LA GRANDE TRAVERSEE n’est pas pour autant une petite croisière pour retraitées : la comédie dramatique de Soderbergh offre un twist final pour le moins inattendu, et qui donne au film une autre dimension.

Soderbergh l’expérimentateur

Réalisateur à succès très respecté, Steven Soderbergh jouit aujourd’hui d’une grande liberté artistique dans ses projets pour le cinéma et la télévision, et LA GRANDE TRAVERSEE en constitue une nouvelle preuve. Le film a été tourné en à peine deux semaines à bord du paquebot Queen Mary 2, et avec une équipe très réduite. Les actrices ont en effet expliqué au magazine Entertainment Weekly que le réalisateur s’est occupé lui-même du montage et des prises de vues comme il en a l’habitude, mais en utilisant cette fois un prototype de caméra dernier cri, placée dans un fauteuil roulant, le tout avec seulement un preneur de son, mais aucun éclairage artificiel. Meryl Streep raconte d’ailleurs non sans humour que le film a coûté 25 centimes, soit le montant de son cachet… Et ce n’est pas tout : si un scénario a bien été écrit par une autrice réputée de nouvelles (Deborah Eisenberg), les actrices ont bénéficié d’une grande liberté pour improviser les dialogues, le background des personnages et leurs relations, puisque Soderbergh est resté fidèle à sa réputation de réalisateur qui laisse beaucoup de latitude à son casting.

Ces expérimentations n’étonneront pas les adeptes du cinéaste américain : en 2018, il avait déjà fait sensation chez les gros poissons de l’industrie cinématographique en tournant le thriller d’horreur PARANOÏA rien qu’avec un iPhone et en seulement quelques jours. Il réitèrera l’expérience avec succès pour son film suivant sorti sur Netflix, HIGH FLYING BIRD (2019), filmé avec le nouveau modèle d’Apple à l'époque. Soderbergh a aussi joué avec les limites des séries lors de ses productions récentes à la télévision, puisque MOSAIC (2018) existe sous la forme d’une application mobile interactive, disponible sur iOS ou Android. Conclusion, alors qu’il avait annoncé prendre sa retraite en tant que réalisateur au début des années 2010, Steven Soderbergh prouve à l'approche de la soixantaine et plus de trente après ses débuts qu’il n’a rien perdu de sa créativité. Et sa filmographie déjà très longue va encore s’enrichir : il devrait sortir cette année son deuxième long-métrage pour HBO Max (après LET THEM ALL TALK-LA GRANDE TRAVERSEE) avec NO SUDDEN MOVE, un film d’époque au casting de rêve, situé à Détroit en 1955, et où il abordera les questions raciales de ces années de tension. Et comme Soderbergh ne s’arrête jamais et adore enchaîner les projets très différents, NO SUDDEN MOVE sera suivi par le thriller KIMI, avec Zoë Kravitz en tête d’affiche, dont le tournage vient de commencer à Los Angeles.

Meryl Streep, une carrière difficile à résumer

Habitué à travailler avec les grands noms d’Hollywood, c’est la deuxième fois de suite que Soderbergh collabore avec Meryl Streep. Elle était en effet présente à l’affiche de son film précédent sorti sur Netflix, la comédie noire THE LAUNDROMAT : L'AFFAIRE DES PANAMA PAPERS (2019), où elle incarnait une veuve vénère qui se rendait au Panama pour enquêter sur la disparition de l’argent de son assurance. Star de LA GRANDE TRAVERSEE – où elle donne à son personnage torturé une épaisseur incontestable –, l’actrice américaine désormais septuagénaire continue d’illuminer de son talent hors-normes quasiment chaque film auquel elle participe. Récemment, on a aussi pu la retrouver dans une de ses spécialités : la comédie musicale, avec THE PROM (Ryan Murphy, 2020), après LE RETOUR DE MARY POPPINS (Rob Marshall, 2018), l’un des blockbusters récents où on la retrouve dans un second rôle, à l’image aussi du grand succès de Greta Gerwig, LES FILLES DU DOCTEUR MARCH (2019), où on se délecte de son interprétation de Tante March.

Meryl Streep a aussi réussi son apparition dans la deuxième saison de la série BIG LITTLE LIES (David E. Kelley, 2019), réalisée par la cinéaste Andrea Arnold, où elle a rejoint un casting féminin déjà exceptionnel (Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Shailene Woodley, Laura Dern). Il faut dire qu’après plus de quarante ans de carrière, et une armoire qui déborde littéralement de récompenses, Meryl Streep n’a plus rien à prouver et peut à peu près tout se permettre. Rappelons quand même qu’elle est détentrice de trois Oscars : un de la meilleure actrice dans un second rôle pour KRAMER CONTRE KRAMER (Robert Benton, 1979), et deux de la meilleure actrice pour LE CHOIX DE SOPHIE (Alan J. Pakula, 1982) et LA DAME DE FER (Phyllida Lloyd, 2011)… Et, comme Steven Soderbergh, elle ne compte sûrement pas s’arrêter là : on devrait la retrouver cette année dans BABYLON, le prochain film de Damien Chazelle, et surtout dans DON’T LOOK UP, la nouvelle comédie dramatique très attendue d’Adam McKay pour Netflix, où elle côtoiera un casting à sa hauteur, avec notamment Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Cate Blanchett, Jonah Hill et Timothée Chalamet. En attendant, on a très envie de partir en croisière avec elle.

©2020 WarnerMedia Direct, LLC. All Rights Reserved. HBO Max™ is used under license.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram