Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

MULAN : l’adaptation live de Disney basée sur une fascinante légende ancestrale

Épopée guerrière inspirée d’une ballade qui daterait du Ve siècle, MULAN est la nouvelle adaptation live des studios Disney. Plus mature que le film d’animation sorti en 1998, le long-métrage se veut également plus fidèle à la légende toujours aussi populaire autour de la combattante.
Posté par Kevin Romanet le 27 novembre 2020
MULAN : le retour d’une guerrière valeureuse

Après les succès de LA BELLE ET LA BÊTE, ALADDIN ou encore LE ROI LION, un autre classique du catalogue de Disney a droit à son adaptation live. Mis en scène par Niki Caro, réalisatrice de L’AFFAIRE JOSEY AIMES et LA FEMME DU GARDIEN DE ZOO, MULAN reprend la trame d’une célèbre légende.

Fille aînée d’un soldat respecté et désormais souffrant, Hua Mulan décide de combattre à sa place lorsque l’Empereur de Chine réquisitionne la présence d’un homme de chaque famille pour repousser les envahisseurs du nord. Elle se fait passer pour le jeune Hua Jun et se distingue par sa bravoure sur son camp d’entraînement. Alors qu’elle met tout en œuvre pour dissimuler sa véritable identité, l’héroïne réalise progressivement qu’elle n’aura d’autre choix que de l’assumer pour accomplir sa destinée et mener les siens à la victoire.

Une aventure plus mature

S’il comporte de nombreux points communs avec le film d’animation éponyme sorti en 1998, MULAN s’en écarte par d’autres aspects. Cette version live se démarque par la volonté de proposer une aventure épique plus adulte, en mettant de côté les chansons ainsi que le dragon Mushu, qui laisse sa place à un autre animal symbolique lui aussi d’un précieux soutien pour la guerrière incarnée par la star chinoise Liu Yifei.

Le long-métrage intègre par ailleurs de nouveaux personnages, dont une redoutable sorcière interprétée par Gong Li. D’autres visages bien connus du public complètent le casting, à l’image de ceux de Jason Scott Lee et Jet Li, qui prêtent respectivement leurs traits au leader des envahisseurs et à l’Empereur. Grand spécialiste des arts martiaux, Donnie Yen assure quant à lui sa part du spectacle dans les scènes de combat qui rendent hommage au wu xia pian, genre regroupant les films de sabre chinois.

Derrière le film, la légende

MULAN se veut plus proche que le dessin animé de la légende ancestrale dont ils s’inspirent, ce qui explique notamment l’absence de Mushu. Le mythe de l’héroïne s’est bâti autour d’une ballade, qui serait apparue aux alentours du Ve siècle dans le nord de la Chine, pendant la dynastie Wei. À l’époque, cette partie du pays est gouvernée par les nomades, ce qui signifierait que la combattante n’était pas au service de l’Empereur, même si elle est devenue avec le temps un symbole patriotique.

Dans la chanson, Hua Mulan est une tisseuse qui décide de remplacer son père au front. Après douze longues années, la guerrière travestie en homme finit par révéler son secret, refuse un haut poste et préfère simplement rentrer chez elle. Restée dans l’ombre pendant 700 ans, la ballade est popularisée grâce à sa publication dans un recueil et est depuis célébrée. MULAN reprend de nombreux éléments de ce poème et met l’accent sur les principales valeurs de la combattante, à commencer par son courage, son humilité et son dévouement pour sa famille.

MULAN sur Disney+ dès le 4 décembre, disponible sur CANAL+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram