Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

MY BEAUTIFUL LAUNDRETTE ou comment prendre du plaisir dans une laverie automatique

Posté par Cinéma Canal le 22 avril 2021
My Beautiful Laundrette, c'est culte, et c'est tout sauf un hasard : le film raconte l'histoire d'Omar, un jeune immigré pakistanais en Angleterre, qui veut se lancer dans le business des laveries automatiques avec son ami d'enfance, Johnny, paria d'une société étouffée par les mesures antisociales de Margaret Thatcher. C'est aussi l'un des premiers grands rôles de Daniel Day-Lewis, qui incarne Johnny. Et c'est évidemment ultra osé pour l'époque : Omar et Johnny vont se rapprocher de plus en plus jusqu'à devenir amants, amants mixtes qui plus est. Tout ça dans une société qui n'a de libérale que l'économie.

Evidemment, il y a beaucoup de symboles, un travail sur les classes sociales, très fin, un travail sur la sexualité, le rapport à la famille, etc. Mais il y a surtout beaucoup de plaisir. On s'attache tellement à nos deux héros qu'on ressent une tendresse folle pour eux, pour leur histoire d'amour, et aussi pour leur projet un peu fou : faire des laveries automatiques quelque chose de glamour alors que franchement, c'est le dernier lieu où on a envie de mettre les pieds d'habitude tellement c'est blanc, moche, et plein de néons. 

Et voir ce projet réussir, c'est jouissif, voir nos deux héros s'aimer, c'est jouissif, voir la politique de Tchatcher aussi mise à mal, c'est jouissif, bref, il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de raisons de s'attacher à ce film au scénario franchement inédit : il fallait pas mal de talent pour réussir à nous passionner pour l'univers de la blanchisserie ! Et grâce à Stephen Frears, c'est possible. Et c'est divin. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram