Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Perdrix : mon cinéma chez les nudistes

Posté par Rosario Ligammari le 30 avril 2020
Dans la comédie romantique Perdrix, on y croise une galerie de personnages étonnants parmi lesquels un groupe de nudistes révolutionnaires. De Mon curé chez les nudistes au film Les Textiles, c'est l'occasion pour nous de voir comment le cinéma a abordé la thématique du naturisme.
Nudisme et humour

Lors de la Cérémonie des César en 2001, avant de remettre le trophée des meilleurs costumes, Eric et Ramzy avaient sorti cette boutade : « Il faut savoir que c'est important les costumes au cinéma. Un film sans costume bah c'est... un porno ! ». C'est drôle mais pas complètement vrai : dans le cinéma traditionnel, parfois il n'y a pas besoin d'un gros budget vestimentaire, citons, au hasard, The Dreamers (Bernardo Bertolucci, 2003). Mais intéressons-nous ici spécifiquement au nudisme.

Ce n'est pas pour rien si nous démarrons avec une citation du duo d'humoristes ; force est de constater que sur grand écran le naturisme inspire la gaudriole, en tout cas si l'on en croit Mon curé chez les nudistes (Robert Thomas, 1982) avec Paul Bréboist ou encore le nanar devenu culte L’Île aux femmes nues (Henri Lepage, 1953). Pour rester dans le genre, avec Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu (1980), Max Pécas a fait lui aussi un détour par un village naturiste. Enfin, on peut citer Le Gendarme à Saint-Tropez (Jean Girault, 1964) dans lequel il est question pour Cruchot et son équipe de « chasse aux nudistes ».

Retour à l'état naturel

Plus sérieux mais non moins délirant, Human Nature (Michel Gondry, 2001) offre une sorte de relecture moderne et absurde de Tarzan, sauf que là l'homme-singe joué par Rhys Ifans est le seul nudiste (malgré lui). L'affiche résume la situation : au milieu d'une foule, le protagoniste y apparaît dans le plus simple appareil, les parties génitales toutefois cachées par un bras.

Dans Les Textiles (Franck Landron, 2004), il est à nouveau question de naturisme, cette fois-ci comme métaphore pour prôner la tolérance. Le pitch ? Un couple sans histoire achète une maison à peu de frais jusqu'à se rendre compte que celle-ci est située dans un camp naturiste ; au début, inflexible sur la question (en gros, « la nudité ne doit pas être dévoilée en public ») , la perception du couple pourrait bien évoluer. Dans Perdrix (Erwan Le Duc, 2019), Pierre Perdrix (Swann Arlaud) et Juliette Webb (Maud Wyler) partent à la recherche d'une bande de nudistes révolutionnaires qui dépouille les gens pour les débarrasser du superflu.

Romantisme nu

Autrement que comme un mode de vie, peut-on considérer qu'il y a du nudisme au cinéma dès lors qu'un corps nu est exhibé en extérieur ? Si c'est le cas, plusieurs films d'amour contiennent des séquences qui, dans la réalité, seraient considérées comme un attentat à la pudeur. A commencer par Les Derniers Jours du monde (les frères Larrieu, 2009). L'affiche là encore dévoile... presque tout : le titre barre le sexe de Mathieu Amalric, nu de la tête au pied. Et il ne s'agit pas d'une simple publicité aguicheuse puisque l'acteur y est réellement dénudé : dans la superbe dernière scène, Omahyra Mota et lui-même déambulent nus dans les rues vides après la fin du monde, tels Adam et Eve.

Avant lui, et dans un registre non moins sentimental, 37°2 le matin (Jean-Jacques Beinex, 1986) montre une course-poursuite en extérieur entre Béatrice Dalle et Jean-Hugues Anglade ; une scène assez similaire a lieu dans Les Poupées Russes (Cédric Klapisch, 2005) entre Romain Duris et son amante.

Pour ce qui concerne Perdrix, le réalisateur Erwan Le Duc déclare, au sujet notamment des naturistes révolutionnaires, qu'il ne faut pas que « leur extravagance et leur singularité surplombent le film », rappelant qu'il s'agit avant tout d'un film d'amour. Ce sont les sentiments qui y sont surtout mis à nu.

Perdrix, disponible dès le 01/05 sur CANAL+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez CANAL+ Cinéma  sur :

Facebook

Twitter

Instagram