Quand La Nonne fait peur

Posté par Rosario Ligammari le 21 Octobre 2019
Au cinéma, la nonne peut être un personnage aussi rassurant que terrorisant. Bien sûr, cela dépend du genre de film. Qu'il s'agisse de comédie (Sister Act), de drame (Les Innocentes) ou d'horreur (Conjuring), il y a un spectre très large dans la représentation de la bonne-sœur. Ne passons pas par quatre chemins : dans La Nonne, la figure de la religieuse fait très, très peur.
La nonne, un personnage rassurant

La nonne la plus célèbre du cinéma est sans doute la sœur Marie-Clarence dans Sister Act (Emile Ardolino, 1992) interprétée par Whoopi Goldberg. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est un personnage sympathique, rock'n'roll – d'ailleurs, le Québec s'est permis un astucieux calembour : là-bas, le film a été intitulé Rock'n'nonne. Dans le genre « nonne pop », et pour le coup il s'agit d'une religieuse qui a réellement existé, il y a Sœur Sourire (joué par Cécile de France dans le film de Stijn Coninx sorti en 2009), biopic sur ladite nonne et chanteuse belge à succès Jeannine Deckers, qui se faisait appeler ainsi en raison de sa bonne humeur contagieuse.

Une actrice mythique a aussi joué une nonne dans sa quête spirituelle : Audrey Hepburn, dans Au risque de se perdre (Fred Zinnemann, 1960). Il s'agit là d'une religieuse avec une forte conviction humaniste. Dans le plaidoyer anti-peine de mort La Dernière marche (Tim Robbins, 1996), le condamné incarné par Sean Penn est soutenu par Susan Sarandon, une bonne-sœur là encore au grand cœur.

Drames et films sulfureux

Les nonnes au cinéma sont aussi confrontées à des drames, malheureusement tirés de faits réels. The Magdalene Sisters (Peter Mullan, 2003) raconte une face très sombre de l'Irlande : de 1922 à 1996, des milliers de femmes ont été enfermées de forces dans des couvents, victimes du puritanisme de l’Église Catholique. Il y a encore le terrible Les Innocentes (Anne Fontaine, 2016), qui parle de ces religieuses enceintes suite à des viols perpétrés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pour changer de registre, dans les années 70, il existait même un sous-genre de cinéma d'exploitation nommé « nonnesploitation ». Productions majoritairement espagnoles, italiennes et même japonaises, on peut citer des films comme Les Diables (Ken Russell, 1971), Le Couvent de la bête sacrée (Noribumi, Suzuki, 1974) ou Flavia la défroquée (Gianfranco Mingozzi, 1979), des longs-métrages sulfureux très critiques à l'égard de l'Eglise. Diable, enfer, décor et atmosphère anxiogènes : tous les ingrédients sont en fait là pour réaliser un film angoissant, voire carrément cauchemardesque.

La nonne peut être terrorisante

Il faut dire que le cinéma d'épouvante et l'Eglise, c'est une vieille histoire. En témoigne le sommet L'Exorciste (William Friedkin, 1974) – pour ne citer que lui – qui a engendré une série de copies ou de fil(m)s spirituels (suites et remakes, longs-métrages et séries reprenant le même genre d'arguments...). En ce qui concerne la nonne, il suffit parfois d'une simple apparition pour provoquer le malaise. Dans Les Rivières Pourpres (Mathieu Kassovitz, 2000), la séquence au couvent dans le noir avec Max Kerkerian (le personnage de Vincent Cassel) et la nonne est un climax de tension et de terreur.

En fait, il manquait plus qu'un film à son nom. C'est chose faite avec La Nonne (Corin Hardy, 2018). Il s'agit d'un spin-off centré sur la religieuse Valak qu'ont dû combattre les époux Warren dans Conjuring 2 : Le cas Enfield (James Wan, 2016). Le cinéma d'horreur aime prendre des figures a priori rassurantes ou au-dessus de tout soupçon, comme la poupée (Annabelle de John R. Leonetti sorti en 2014, la saga Chucky...) ou le clown (les films Ça), pour les rendre terrorisants. Dans La Nonne, il n'y a qu'à voir l'affiche pour comprendre, et le film pour avoir confirmation : ambiance glauque, jump-scares tétanisants... On est loin, très loin de Sœur Sourire.

La Nonne, disponible dès le 30 octobre sur CANAL+, dans le cadre de la Soirée Halloween.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez Canalplus Cinema sur :

Facebook

Twitter

Instagram