Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Retour en force pour Jennifer Garner dans Peppermint

Posté par Rosario Ligammari le 3 mars 2020
Pendant longtemps, Jennifer Garner a incarné la figure de la super-héroïne. Puis elle semblait s'être rangée, interprétant davantage des rôles de femme au foyer dans des comédies familiales. Avec Peppermint, l'actrice revient plus puissante que jamais.
Jennifer Garner, la super-héroïne

On avait presque perdu l'habitude de voir Jennifer Garner dans un film d'action. Parce que oui, Jennifer Garner a longtemps incarné la figure de la femme forte guidée par cette envie d'en découdre, la soif de vengeance et l'ambition forcenée de rétablir la justice.

Après Daredevil (Mark Steven Johnson, 2003), où elle était encore dans l'ombre du héros, les producteurs ont eu l'idée d'en tirer un spin-off entier axé sur son personnage, celui d'Elektra (Rob Bowman, 2005). A défaut de convaincre, le film aura au moins eu le mérite de lui coller cette image de super-héroïne classe et puissante.

Faussement lisse

Alors oui, au premier abord, Jennifer Garner a un air de « gentille », une tête d'ange – elle en a d'ailleurs les ailes dessinées dans son dos sur l'affiche de Peppermint (Pierre Morel, 2019). Il ne faut pas oublier non plus que pendant longtemps l'Américaine été assimilée à l'agent secret Sydney Bristow qu'elle interprétait dans Alias (série créée par J.J. Abrams et diffusée entre 2001 et 2006). Un personnage intelligent, courageux et imposant.

Dans les années 2010, l'actrice s'est aussi tournée vers le cinéma indépendant, ou dans des comédies familiales comme Ma vie de chat (Barry Sonnenfeld, 2016). Une façon d'étendre sa palette de jeu : l'actrice a démontré qu'elle est aussi crédible en douce mère de famille (Juno de Jason Reitman, 2007) qu'en femme qui a de la poigne et des muscles. Et, tout compte fait, on pouvait la préférer en maîtresse de maison effacée plutôt qu'en « Wonder Woman ».

Le retour de l'héroïne Jennifer Garner dans Peppermint

Avec Peppermint, Jennifer Garner revient non seulement au premier plan mais aussi dans la peau d'une femme puissante. Réalisé par l'un des spécialistes du cinéma d'action à la Française, Pierre Morel, l'actrice porte le film sur ses épaules comme son personnage Riley North porte le deuil de son mari et de sa fille, tous deux assassinés par un gang.

Face à la corruption du système judiciaire, Riley décide de faire justice elle-même. Fini la petite femme au foyer, Garner enchaîne ici les scènes de combat avec force, détermination et panache. C'est le retour d'un personnage proche de celui d'Elektra. C'est le retour fracassant de Jennifer Garner.

Peppermint, disponible dès le 03/03 sur CANAL+CINEMA

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez CANAL+ Cinéma  sur :

Facebook

Twitter

Instagram