Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Saint-Valentin en couvre-feu : il y en aura pour tous les goûts sur CANAL+

Posté par Alexis Lebrun le 10 février 2021
Cette année, il sera impossible de se rendre au restaurant ou au cinéma le 14 février. Heureusement pour vous, on a prévu une sélection spéciale Saint-Valentin avec une ribambelle de films qui célèbrent l’universalité comme la diversité du sentiment amoureux.
Quelques grands classiques

Récemment restauré en 4K, MOURIR D’AIMER (André Cayatte, 1971) a engendré quelques réactions outrées à sa sortie au cœur des années pompidoliennes. Car ce film est inspiré d’une histoire vraie qui a fait scandale dans la France de l’époque : la relation amoureuse entre la professeure Gabrielle Russier et Christian Rossi, un élève en fin de seconde. Dans les faits comme dans le film, les parents du jeune homme portent plainte et l’enseignante est condamnée par la justice à une peine de prison, avant une issue tragique que le titre du long-métrage vous indique assez explicitement. Pour le reste, on vous laisse découvrir ce film qui est l’un des grands rôles d’Annie Girardot, mais où vous n’entendrez pas la célèbre chanson éponyme de Charles Aznavour, inspirée de la même histoire.

Dans le genre dramatique, LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN (Ang Lee, 2005) n’est pas mal non plus, et on ne compte plus les litres de larmes versées à chaque visionnage de ce film essentiel des années 2000, fondateur pour la représentation de l’homosexualité dans le cinéma hollywoodien. Ce long-métrage met en effet en scène un amour secret entre deux cow-boys de l’Etat ultraconservateur et rural du Wyoming, entre 1963 et 1983. Heath Ledger et Jake Gyllenhaal sont inoubliables, et le film est un véritable phénomène à sa sortie : il fait un énorme carton au box-office, ses fans déchaînés se rassemblent sur des communautés en ligne, et il fait assez logiquement une razzia dans toutes les cérémonies de récompenses. On en oublierait presque qu’il a lui aussi fait polémique dans certains milieux conservateurs, et qu’il a été victime de censure dans plusieurs pays.

La même chose est arrivée à ADIEU MA CONCUBINE (Chen Kaige, 1993), premier film chinois a avoir reçu la Palme d’or à Cannes, et qui raconte sur plusieurs années la relation tumultueuse entre deux jeunes hommes. Ce drame montre l’homosexualité, la prise de drogues et le suicide, ce qui était bien suffisant pour le faire interdire dans son pays d’origine. Mais le reste du monde a heureusement pu profiter de cette œuvre pionnière pour la diffusion du cinéma chinois dans le monde.

Les amants costumés

Peu de films récents sur les rapports amoureux ont autant enflammé les critiques en France et dans le monde que le PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU sorti par Céline Sciamma en 2019. Cette magnifique histoire d’amour impossible entre une peintre et son modèle au 18ème siècle a ébloui par sa maîtrise visuelle, et bouleversé grâce aux performances de Noémie Merlant et Adèle Haenel, qui auraient mérité comme Céline Sciamma un peu plus de considération à Cannes et aux César.

Inutile de dire que le film offre aussi une réflexion passionnante sur la place des femmes et le désir féminin, et qu’il est d’une redoutable actualité et efficacité dans la lutte féministe actuelle. Toujours sur le thème du désir, et toujours en costumes d’époque, Vincent Lindon est entré dans la peau de Casanova en 2019 dans DERNIER AMOUR (Benoît Jacquot), film où Stacy Martin incarne une courtisane qui rend fou le plus célèbre des séducteurs en jouant avec son attirance. Il la désire ? Elle exige l’amour (et elle a bien raison).

L’amour par écrans interposés

Chacun le sait, les rencontres amoureuses ont été bouleversées par l’arrivée des réseaux sociaux. Il n’est donc pas étonnant que le cinéma s’empare de cette révolution, et quelques bonnes histoires sont nées autour de ce thème dans des films français récents. Dans CELLE QUE VOUS CROYEZ (Safy Nebbou, 2019), Juliette Binoche joue une cinquantenaire qui se fait passer pour une jeunette sur Facebook dans le but de stalker son ex, mais qui se retrouve éprise d’un beau jeunot (François Civil) avec qui elle flirte virtuellement en utilisant son faux profil.

On retrouve François Civil dans DEUX MOI (Cédric Klapisch, 2019), où il incarne une jeune parisien trentenaire et déprimé par la solitude, qui dragouille en vain sur les réseaux sociaux, sans savoir que sa voisine (Ana Girardot) est exactement dans la même situation que lui. On vous laisse imaginer la suite, mais le dernier film de Cédric Klapisch saisit très bien les doutes qui habitent une partie de la jeune génération actuelle. Moins jeune mais toujours aussi attachant, Alain Chabat est aussi un peu seul au début de #JESUISLÀ (Éric Lartigau, 2019). Père divorcé dont les deux enfants sont déjà grands, il rencontre sur Instagram une sud-coréenne assez intrigante pour qu’il prenne un billet d’avion pour la rencontrer. Là aussi, le réalisateur de LA FAMILLE BÉLIER (2014) a réussi à capter quelque chose de nos vies modernes connectées face aux écrans.

Enfin, Saint-Valentin en couvre-feu oblige, on ne peut pas ne pas évoquer un film tout juste sorti sur Netflix et qui devrait parler à pas mal de couples confinés ensemble depuis bientôt un an. Tourné en secret pendant deux semaines avec un protocole sanitaire strict et une équipe très réduite, MALCOLM & MARIE (Sam Levinson, 2021) est la surprise de ce début d’année. Le showrunner de la série EUPHORIA (OCS) réalise là un huis clos amoureux suffocant entre Zendaya et John David Washington – elle la star d’EUPHORIA, lui la star de TENET (Christopher Nolan, 2020) –, engagés dans une dispute de couple passionnée, le temps d’une nuit magnifiée par la jolie photographie noir et blanc de Marcell Rév. Pas l'idéal si vous aimez les comédies romantiques apaisées, mais en amour comme en cinéma, il en faut pour tous les goûts.

Notre sélection très personnelle  : 

LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN (TCM Cinéma)

CELLE QUE VOUS CROYEZ (CINE+)

#JESUISLA (CANAL+)

DEUX MOI (CINE+)

C’EST CA L’AMOUR (CINE+)

PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU (CINE+)

LE COLOCATAIRE (HELLO)

ADIEU MA CONCUBINE (CINE+)

DE PLUS BELLE (CINE+)

DERNIER AMOUR (CINE+)

NOS ANNEES SAUVAGES (CINE+)

HAPPY TOGETHER (CINE+)

MOURIR D’AIMER (CINE+)

UNE SIRENE A PARIS (OCS)

MALCOLM ET MARIE (Netflix)

IL ETAIT TEMPS (CINE+)

Et parce que quand on aime on ne se limite pas, retrouvez le corner myCANAL dédié à la Saint Valentin : ici !

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram