Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Saoirse Ronan : au nom du talent

Posté par Rosario Ligammari le 17 septembre 2019
Si son prénom est difficile à retenir, son jeu d'actrice est quant à lui mémorable. À vingt-cinq ans seulement, Saiorse Ronan possède une filmographie bien fournie en même temps que la reconnaissance de la profession et du public. Dans le film Sur la plage de Chesil, elle prouve encore l'étendue de son talent.
Saoirse, un nom unique au cinéma

Son prénom veut dire « liberté » en Irlandais et, c'est vrai, il n'est pas facile à prononcer. Disons-le sans détour : Saoirse Ronan est unique au cinéma. On ne risque pas de la confondre puisqu'il n'y a qu'elle. Fille de l'acteur Paul Ronan, Saiorse baigne dans le cinéma très jeune, d'abord sur les plateaux puis très vite devant la caméra. En effet, dès 2007, alors qu'elle n'a que treize ans, le drame anglais Reviens-moi la révèle face à Keira Knightley – à cette occasion, elle devient la onzième plus jeune actrice à être sélectionnée aux Oscars.

Et en parlant de jeunesse, Saoirse Ronan – en phase avec son âge – est à cette période une sorte de coqueluche du cinéma pour enfants et adolescents, aussi bien par son premier rôle dans le film d'aventure La Cité de l'ombre (Gil Kenan, 2008) qu'en tant que Susie dans le surnaturel Lovely Bones (Peter Jackson, 2010).

La nouvelle Meryl Streep

Puis Saoirse Ronan se fait une place dans le cinéma d'auteur. Si le personnage rebelle qu'elle incarne dans Lady Bird (Greta Gerwig, 2018) est en train d'entrer dans le monde adulte, cela ne fait pas de doute que l'actrice est, elle, bien installée dans la cour des grands. Pour preuve, elle tourne avec l'Australien Peter Weir dans un film qui fait d'ailleurs sens par rapport son prénom : Les Chemins de la liberté (2011). Et là encore elle fait figure d'exception en étant le seul personnage féminin du casting.

Après avoir joué pour Wes Anderson dans Grand Budapest Hotel (2014), un certain Ryan Gosling la dirige dans son premier film Lost River (2015). Subjugué devant tant de talent, le réalisateur la considère comme la future Meryl Streep – l'actrice qui, au passage, bat le record du nombre de nominations aux Oscars (21 au total à ce jour). Et la comparaison d'être validée par d'autres réalisateurs, à l'instar de Dominic Cooke qui signe Sur la plage de Chesil.

Des personnages aux destins difficiles

Saoirse Ronan joue souvent des personnages avec un destin assez complexe. Dans Hanna (Joe Wright, 2011), elle interprète une tueuse à gage formée depuis l'âge de deux ans. Pour Dix-sept ans de captivité, tout est dans le titre : c'est bien elle qui a passé tant d'années enfermée dans une cave. Enfin, elle est veuve à dix-huit ans et pris dans une terrible rivalité avec sa sœur dans Marie Stuart, une reine d’Écosse (Josie Rourke, 2019). Sur la Plage de Chesil (adapté du roman de Ian McEwan sorti en 2007) la voit se glisser dans la peau de Florence, une femme tourmentée qui, lors de sa nuit de noce, se refait le film de sa rencontre avec celui qui est devenu son mari.

Depuis, l'actrice a tourné à nouveau avec la réalisatrice de Lady Bird, Greta Gerwig (Les Filles du docteur March, sortie le 25 décembre) et avec Wes Anderson (The French Dispatch, prévu pour 2020). Et pendant ce temps, une question demeure : Saoirse Ronan aura-t-elle un Oscar avant d'atteindre les vingt-six ans ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram