Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Sympathie pour le diable, un film témoignage sur la guerre en ex-Yougoslavie

Posté par Rosario Ligammari le 3 août 2020
La guerre en ex-Yougoslavie a été traitée dans de nombreux documentaires et films de fiction. Avec Sympathie pour le diable, Guillaume de Fontenay a effectué un travail de documentation énorme sur le sujet. Et son premier long-métrage de se placer aux côtés des meilleurs Kusturica ou d'un long-métrage tel que Welcome To Sarajevo.
Sympathie pour Paul Marchand

Sympathie pour le diable (Guillaume de Fontenay, 2019) retrace une période de la vie de Paul Marchand (interprété ici par Niels Schneider), lorsque celui-ci couvrait le Siège de Sarajevo en 1992 en tant que correspondant de guerre. Cet homme a bel et bien existé : lors des conflits en ex-Yougoslavie, il a été l'un l’un des premiers journalistes à arriver sur place en tant que freelance pour les journaux, radios et TV francophones d’Europe et du Canada.

Pour son premier long-métrage, le réalisateur canadien Guillaume de Fontenay s'est donc emparé d'un sujet fort en optant pour une approche presque documentaire, en tout cas très documentée. En plus de la guerre en ex-Yougoslavie, le film aborde le métier palpitant de reporter mais aussi ses zones d'ombre comme le risque de mourir à tout moment ou le fait d'être loin de sa famille. On peut d'ailleurs comparer Sympathie pour le diable à Camille (Boris Lojkine, 2019), sorti un mois après, qui raconte la vie de Camille Lepage, photographe de guerre en République centrafricaine.

Les guerres de Yougoslavie

Rappelons le contexte historique. Les guerres de Yougoslavie ont eu lieu entre 1991 et 2001 dans les territoires de l'ancienne République fédérale socialiste de Yougoslavie. Ces conflits ont été les plus meurtriers d'Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale avec au total environ trois-cent mille morts et un million de réfugiés de guerre. On parle aussi du premier conflit génocidaire en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Faisant l'objet de nombreux documentaires, la guerre en ex-Yougoslavie a aussi été traitée au cinéma, notamment par Emir Kusturica. Lui-même né à Sarajevo, le réalisateur a obtenu la Palme d'or en 1995 avec Underground, film fleuve qui suit la ligne chronologique des guerres qui ont frappé l'ex-Yougoslavie (la Seconde Guerre mondiale, la Guerre froide et la Guerre de Bosnie donc). Il abordera à nouveau le conflit dans La Vie est un miracle (2004) qui se veut une parabole de la guerre, en plus d'être un film optimiste, du moins humaniste. Citons aussi Jasmila Žbanić. Également née à Sarajevo, son film Sarajevo mon amour (2006) montre de façon frontale la Bosnie ravagée par la guerre et la misère qui en découle, ou comment un pays se reconstruit (difficilement) tout comme ses habitants.

L'ex-Yougoslavie vue depuis le cinéma étranger

La guerre en ex-Yougoslavie a aussi été traitée d'un point de vue étranger. En France, avec Je vous salue Sarajevo, Jean-Luc Godard a tiré un court-métrage pour le coup très court (trois minutes). Sa voix (récitant du Aragon et du Bernanos) se superpose à plusieurs zooms d'une photo d'un paramilitaire serbe qui donne un coup de pied à des civils bosniaques allongés au sol. Le réalisateur franco-israélien Élie Chouraqui a quant à lui tourné Harrison's Flowers (2002), à propos d'une femme qui part à la recherche de son mari journaliste-reporter disparu lors du conflit, persuadée qu'il est encore en vie.

Angelina Jolie aussi s'est intéressée de près au sujet pour son premier film Au Pays du Sang et du Miel (2012), soit une histoire d'amour et de guerre entre une prisonnière bosniaque et un soldat. Citons enfin Welcome To Sarajevo (Michael Winterbottom, 1998), dans lequel une fois encore un journaliste se retrouve au milieu du conflit. Et le long-métrage de mélanger des archives réelles et des images de fictions.

Sympathie pour le diable n'a rien à envier à tous ces films.

Sympathie pour le diable, disponible dès le 02/08 sur CANAL+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram