Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

THE SPY GONE NORTH, un thriller d’espionnage sud-coréen qui en jette

Posté par Alexis Lebrun le 21 septembre 2021
Présenté hors-compétition à Cannes en 2018, le cinquième long-métrage de Yoon Jong-bin a rencontré un grand succès en Corée du Sud avec son scénario basé sur l’histoire vraie d’un agent secret infiltré chez le voisin nord-coréen. Ambitieux et haletant, THE SPY GONE NORTH (2018) est l’un des nombreux exemples de la vitalité et de la diversité du cinéma sud-coréen.
Vénus Noire

En 1993, la guerre froide est théoriquement terminée. Pourtant, au moins un pays d’Asie est encore coupé en deux blocs antagonistes depuis 1945 : la Corée. Et dans les années 1990, le programme nucléaire du régime nord-coréen est déjà une réalité qui inquiète grandement la Corée du Sud. Dans ce contexte géopolitique tendu, l’histoire vraie d’un espion sud-coréen a interpellé le cinéaste Yoon Jong-bin, qui a décidé d’en faire le héros de THE SPY GONE NORTH. Surnommé « Black Venus » (Hwang Jeong-min), cet espion est embauché par les sud-coréens pour aller gratter des infos sur ce qui se trame de l’autre côté de la frontière en matière d’armement nucléaire. Et pour accéder aux secrets bien gardés du régime totalitaire de Pyongyang, notre agent doit bien sûr infiltrer les hautes sphères du pouvoir, ce qu’il fait en prétendant travailler comme homme d’affaires.

Mais quand on tente de duper un pays mondialement réputé pour son étanchéité, tout ne se passe bien sûr pas comme prévu, et ce d’autant plus qu’on réalise vite la propre duplicité du régime de Séoul, qui cache des magouilles politiques pas nettes du tout à son agent infiltré. Car les relations entre les deux pays ennemis sont en réalité beaucoup plus complexes et ambivalentes qu’on a tendance à le croire. Sur la forme, l’intrigue du film se pose d’ailleurs comme une héritière assumée de l’œuvre du célèbre romancier récemment disparu John Le Carré, en nous embarquant dans les méandres passionnants d'un conflit toujours en cours et en installant un suspense durable où la tension retombe rarement, alimentée par un jeu de dupes où les manipulations et les trahisons guettent.

Une autre vision du film d’espionnage

À l’heure où le milieu du cinéma parle beaucoup de la sortie prochaine du prochain James Bond, MOURIR PEUT ATTENDRE (Cary Joji Fukunaga, 2021), il est toujours utile de rappeler que le genre du film d’espionnage ne se résume pas aux aventures musclées de l’agent secret le plus célèbre du monde. THE SPY GONE NORTH incarne une autre facette plus discrète de ce genre, où l’action pure laisse la place à des enjeux géopolitiques sérieux. En ce sens, le film de Yoon Jong-bin rappelle d’ailleurs une réussite récente de Steven Spielberg avec Tom Hanks, LE PONT DES ESPIONS (2015) qui prend lui place au cœur de la guerre froide dans le Berlin de 1962. Sur le thème des relations entre les deux Corées, THE SPY GONE NORTH évoque aussi inévitablement l’un des premiers films d’une des stars du cinéma sud-coréen, le JOINT SECURITY AREA (2000) de Park Chan-wook, où une enquêtrice a bien du mal à expliquer la mort mystérieuse de deux soldats nord-coréens à la frontière entre les deux pays.

Yoon Jong-bin fait quant à lui partie des réalisateurs sud-coréens qui mériteraient d’être un peu plus connus chez nous, notamment pour ses deux réalisations précédentes, le film de mafia NAMELESS GANGSTER (2012) et le film d’époque KUNDO (2014), qui mettent chacun en lumière le fléau de la corruption dans deux contextes très différents. Après le succès de ces deux longs-métrages au box-office sud-coréen, Yoon Jong-bin a disposé pour la première fois d’un budget conséquent pour THE SPY GONE NORTH, et cela se voit : affichant des reconstitutions très travaillées des décors de Corée du Nord, le film ne manque pas d’allure, et sa mise en scène est d’une efficacité clinique. Des qualités récompensées lors de plusieurs cérémonies en Corée du Sud, mais aussi en France, puisque le long-métrage a remporté le Grand Prix Nouveau Genre et le Prix du Public à L'Étrange Festival 2018.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram