UN AUTRE MONDE : coup de projecteur sur le film de Stéphane Brizé

Posté par Méline Querré le 21 février 2022
À l'occasion de la sortie de son nouveau long métrage UN AUTRE MONDE, le réalisateur Stéphane Brizé et la désormais comédienne Marie Drucker ont été conviés sur le plateau de Laurie Cholewa pour nous raconter les coulisses de cette nouvelle collaboration plus que réussie.

Dans UN AUTRE MONDE Vincent Lindon incarne un cadre dirigeant broyé par le système pyramidal de son entreprise, une usine en région qui doit répondre aux injonctions du siège à Paris. Stéphane Brizé poursuit ainsi dans la veine politique de son cinéma, avec un troisième volet abordant cette fois-ci un angle différent :

« C’était intéressant de changer de point de vue après LA LOI DU MARCHE et EN GUERRE qui mettaient en scène des ouvriers et d’aller regarder du coté de ceux qui portent l’injonction de réduction de coûts, de casse sociale. Donc c’est important aujourd’hui de sortir de cette vision unique de ceux qui subissent douloureusement ces injonctions et d’aller voir ceux qui les portent. »

Si Stéphane Brizé avançait en terrain connu, Marie Drucker était en terre inconnue puisque c’était pour elle ses premiers pas au cinéma, après plus de 20 ans de journalisme. Elle se confie sur le cadeau que lui a fait Stéphane Brizé en lui offrant ce premier rôle au grand écran :

« Moi je suis très aventurière donc j’aime bien être totalement libre et libérée de toutes contraintes, alors ça on y arrive avec l’expérience et avec l’âge donc je ne m’interdis rien du tout. Mais Stéphane ne m’a pas ménagé. J’ai passé des essais, deux fois à trois, quatre semaines d’intervalles. Ce n’était pas un désir à l’origine même s’il y a six ans j’ai arrêté le journalisme pour espérer faire du cinéma en tant qu’auteure ou réalisatrice. Donc oui, c’est un très beau cadeau parce que même si je n’avais pas été prise, ne serait-ce que de passer l’audition avec Stéphane et son équipe c’est un poste d’observation absolument extraordinaire. Je ne savais pas que ça arriverait jusque-là, j’ai appris énormément de choses et surtout que je voulais que ma vie soit dans cet univers maintenant. »

Entre risque, doute et évidence, on a donc pas pu s’empêcher d’interroger Stéphane Brizé sur les tenants et aboutissants du choix de Marie Drucker pour interpréter un des piliers de son film :

« C’est presque dangereux d’aller choisir quelqu’un qui a une image, même si ça fait longtemps que Marie ne présente plus le journal, force est de constater que c’est resté dans l’esprit des gens. Je me souviens très bien que sur le plateau pour la première prise au moment où l’on s’est retrouvé pour tourner, pendant une seconde je me disais « Est-ce que c’est vraiment une bonne idée ? Je sais qu’elle a été très bonne aux essais, je sais qu’elle représente précisément ce que je cherche mais est-ce que ça va le faire avec une image aussi prégnante… » Et 45 secondes plus tard je savais que c’était la bonne idée et je ne doutais plus. »

On s’est déjà tous demandé ce que ça nous ferait d’apprendre qu’on est pris pour jouer dans un film. Mais qu’est-ce que ça fait quand on s’appelle Marie Drucker et qu’on apprend qu’on va tourner aux côtés de Stéphane Brizé et Vincent Lindon ?

« Une déflagration, ça m’a fait un choc. J’étais tellement sûre justement que ce serait encombré par mon image et qu’il m’avait fait revenir pour vérifier que ce n’était pas possible, que quand il m’a dit « C’est possible » j’ai pris un coup sur la tête. Il m’a dit quelque chose de très intelligent et juste : « J’aurais pu te le dire dès la première fois mais je ne veux pas que tu penses que c’est facile. » »

Ecrire un film non plus ce n’est pas facile, même quand on s’appelle Stéphane Brizé et qu’on a un talent confirmé pour raconter la politique au cinéma comme il l'a expliqué au micro de Laurie :

« Non ce n’est pas facile d’écrire un film et ce n’était pas simple d’écrire sur ce qu’on appelle le bras armé du système parce que c’est un angle mort de notre monde finalement de ces gens qui portent les injonctions à l’intérieur des entreprises et il y a une vraie question qui se pose, c’est de savoir s’ils sont tous si à l’aise que ça avec les injonctions qu’ils portent. »

Enfin il fallait bien revenir sur la question qui nous travaille tous quand on nous parle d'UN AUTRE MONDE, c’est quel monde ?

« Il y a plein de portes d’entrée pour ce titre. Cet autre monde est ce que c’est la vie agréable qu’il avait avec sa femme qui est en train de s’effondrer ? Est-ce que c’est un monde à lui dont il s’est éloigné peu à peu, années après années à force d’être le bon cadre, le bon manager qui répond à tous les ordres. Et ça peut être aussi l’autre monde définitivement brutal et violent structuré autour de la financiarisation des entreprises… »

Des premiers pas réussis pour Marie Drucker, un troisième volet fort et résolument ancré dans son temps pour Stéphane Brizé, alors en attendant le quatrième, on vous encourage à découvrir d'urgence UN AUTRE MONDE, actuellement en salles.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram