Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Bikers de droite et tweets délirants : deux documentaires pour mieux comprendre le phénomène Trump

À quelques jours de l’élection présidentielle américaine, CANAL+ consacre une soirée à Donald Trump, avec deux documentaires. Le premier, Bikers for Trump : l’escadron de la Maison-Blanche, de Sophie Przychodny, se concentre sur des motards pas comme les autres. Bien loin de l’esprit libertaire d’Easy Rider, ceux qui se définissent comme patriotes en ont pourtant le look, arborant bandanas, vestes en cuir, tatouages, et chevauchant de grosses Harley-Davidson. Sauf que leurs gilets sont recouverts non pas d’écussons de Hell’s Angels, mais de slogans à la gloire de Trump…

À leur tête, le conservateur Chris Cox, qui a monté cette « armée » roulante durant la campagne présidentielle du candidat Trump, en 2016. « Si on doit prendre une balle, on le fera, c’est pour ça que je porte un gilet en permanence », dit Chris Cox, bouc poivre et sel et t-shirt « Bikers for Trump », déterminé.

Au début, personne ne prenait son groupe au sérieux. Aujourd’hui, les Bikers for Trump sont plusieurs milliers, dont beaucoup de vétérans, et comptent trois fois plus de membres qu’il y a quatre ans.

Leur chef, qui se lance en politique, a été « validé » par le président. Dans le documentaire, on suit cet escadron sur les routes, lunettes de soleil sur le nez et barbes au vent, à la rencontre de l’électorat de Trump, notamment en terres démocrates, dans les conventions (qui commencent parfois par une prière) ou sur les plateaux télévisés. Un escadron qui pèse de plus en plus dans la campagne présidentielle…

Le deuxième documentaire de la soirée, Trump in tweets, revient sur la présence du président aux 87 millions d’abonnés (et plus de 57 000 tweets) sur les réseaux sociaux, commençant son récit par les débuts, en 2009.

C’est l’expert du marketing Peter Costanzo qui a poussé l’équipe de celui qui n’était alors « que » un magnat de l’immobilier milliardaire, « très doué pour l’autopromotion », à s’inscrire sur Twitter, encore balbutiant. « Quand je lui ai expliqué qu’il pourrait contourner les médias traditionnels pour s’adresser directement à ses fans, il a hoché la tête », se souvient le spécialiste.

Au début, c’était Costanzo qui gérait son compte, de manière assez conventionnelle. Mais dès que Trump en a pris les rênes, il est devenu un véritable phénomène de la Toile… En roue libre, sans filet, il tweete plus vite que son ombre, dérape, fait le show. Tout le monde se met à le suivre.

De « Je n’ai jamais vu quelqu’un de mince boire du Coca Light » à ses clashs avec des stars (Cher, Kristen Stewart…), Trump, avec ses dérapages constants et provocations délirantes, amuse le peuple.

Mais, sous ses dehors légers, il fait finalement de la politique. Attaque Barack Obama. Diffuse ses idées. Part en campagne. Et, finalement, en occupant le terrain, convainc de nouveaux électeurs.

Un documentaire passionnant, comprenant de nombreux témoignages de son ancienne équipe de campagne, sur l’ascension folle de the « Real Donald Trump ».

Trump in tweets, Documentaire, 46 min, et Bikers for Trump : l’escadron de la Maison-Blanche, Documenaire, 51 min, dès le 28 octobre sur CANAL+.