Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Ce que vous ne saviez pas (encore) sur Franky Zapata, l’homme volant

Il est surentraîné 

Quand on le voit virevolter dans les airs comme le Surfer d’argent, par exemple le 14 juillet 2019 au-dessus des Champs-Élysées, on a l’impression qu’il est aussi à l’aise que s’il conduisait un scooter. Erreur.

« Les gens n’imaginent pas l’effort physique extrême que ça représente », révèle l’inventeur dans Flying : le rêve de Zapata.

Franky Zapata a suivi un entraînement digne des plus grands athlètes pour arriver à tenir debout (et suffisamment longtemps) sur son Flyboard Air : il faut des abdominaux et des cuisses en acier. Eh non, ce n’est pas demain la veille qu’on pourra s’y mettre, nous aussi.

Il avait d’autres aspirations

Ce Marseillais de 41 ans n’a pas toujours rêvé de traverser la Manche sur un hoverboard propulsé par des turbines à gaz… Au départ, il voulait devenir pilote d’hélicoptère mais, étant daltonien, il a dû y renoncer.

À la place, ce grand sportif a jeté son dévolu sur le jet-ski, discipline dans laquelle il est devenu champion pro. Tout en bricolant des engins dans son garage. Avant de développer, dans les années 2000, son premier Flyboard, un jetpack aquatique, qui a vite fait sensation.

Il aurait pu tout abandonner

Quelques mois à peine avant de tenter la grande traversée de la Manche, Franky Zapata a été victime d’un grave accident de ski.

« J’ai eu quinze fractures de côtes, trois du bassin, deux vertèbres cassées, un poumon perforé, un traumatisme crânien », énumère-t-il.

Pourtant, grâce à une rééducation express (marche, nage…) et malgré la douleur lancinante, ce battant arrivera vite à se remettre en selle. Et voudra quand même relever son défi fou.

Il est passionné d’aviation

Franky Zapata est fan de Louis Blériot, le pionnier de l’aviation française, qui a traversé la Manche en 37 minutes, le 25 juillet 1909, à bord du Blériot XI, un avion monoplan qu’il a lui-même conçu.

Pour lui rendre hommage, notre casse-cou tenait absolument à traverser la Manche un 25 juillet aussi, 110 ans plus tard. À cause d’un problème durant le ravitaillement, à mi-chemin, ses espoirs tomberont à l’eau.

Mais quelques jours plus tard, le 4 août 2019, il réussira son exploit, sans encombre cette fois-ci. En 15 minutes de moins que son mentor… 

Flying : le rêve de Zapata, Documentaire, 60 min, le jeudi 26 mars sur PLANÈTE+ A&E.