Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Detectiveland, un documentaire élémentaire pour jouer les détectives

Qui n’aime pas regarder un polar bien ficelé ? A priori, peu de monde : le film policier est un genre largement apprécié, et qui fait toujours recette.

Le documentaire Detectiveland, réalisé par Didier Allouch, nous entraîne dans les coulisses du murder mystery cher à Agatha Christie, revenant sur les plus grands succès du style, ses figures tutélaires, ses origines et son actualité, aux côtés des spécialistes, acteurs et réalisateurs d’aujourd’hui.

Une définition, d’abord : le murder mystery, également appelé whodunit (« who has done it ? », soit « qui l’a fait ? »), est avant tout un jeu de pistes complexe, en littérature comme au cinéma. Il s’agit généralement, pour le lecteur ou le spectateur, de trouver le coupable d’un meurtre parmi tous les personnages, grâce à des indices disséminés au fil de l’intrigue, comme un puzzle.

Si le genre a acquis ses lettres de noblesse grâce aux maîtres du style, Agatha Christie (1890-1976), mère d’Hercule Poirot, et Arthur Conan Doyle (1859-1930), père de Sherlock Holmes, il est en réalité plus vieux, nous apprend le documentaire. Même si on ne sait pas exactement qui l’a inventé avec certitude…

Une chose est sûre : dans le genre, ce sont ces deux auteurs prolifiques de best-sellers qui ont été les plus adaptés au cinéma comme à la télévision, avec d’innombrables films, téléfilms et autres séries.

Ainsi, Conan Doyle aura connu pas moins de 280 adaptations… Face à lui, Agatha Christie n’a pas à rougir. La « reine du crime » est d’ailleurs plus que jamais présente aujourd’hui, cent ans après la parution de son premier roman, La Mystérieuse Affaire de Styles, en 1920.

Kenneth Branagh ne s’y est pas trompé, avec sa nouvelle version spectaculaire du Crime de l’Orient-Express (2017), au casting glamour (ci-dessus, Daisy Ridley). « Il faut transporter le public. C’est ce qu’Agatha Christie a fait dans le livre, et c’est ce que nous avons voulu faire », explique le réalisateur dans le documentaire.

Sur le tournage, celui-ci interdisait aux acteurs (Michelle Pfeiffer, Penélope Cruz, Johnny Depp, Willem Dafoe…) de sortir du train, pour mieux les mettre dans l’ambiance… Et il n’en a pas fini avec le genre, puisqu’il s’est ensuite attelé à Mort sur le Nil, qui devrait sortir en 2022.

Il n’est pas le seul sur ce créneau si plébiscité. Ainsi, Rian Johnson a réalisé À couteaux tirés en 2019 (photo de couverture), un Cluedo géant qui a passionné les spectateurs, avec sa galerie de stars (Daniel Craig, Jamie Lee Curtis, Toni Collette, etc.).

Pour le cinéaste, tout l’enjeu d’un whodunit, c’est de ne surtout pas laisser le spectateur dans le brouillard : « Un whodunit cesse de fonctionner quand on est perdu et qu’on n’a plus de théorie », explique-t-il. Il n’y a plus qu’à sortir son calepin et jouer les détectives devant sa télévision.

Detectiveland, Documentaire, 26 minutes, en ce moment sur CINÉ+.