Franky Zapata, l'homme qui vole dans le sillage des pionniers de l’aviation

Juché sur son hoverboard propulsé par des microturbines à gaz, tout droit sorti d’une bande dessinée de science-fiction, Franky Zapata a des allures de super-héros. Ou de Marty McFly, l’adolescent de Retour vers le futur dont le skateboard volant a fait rêver des générations.

Pourtant, ce Marseillais de 41 ans est plutôt tourné vers le passé : son modèle est Louis Blériot, mort en 1936.

Cet ingénieur a été le premier à traverser la Manche, le 25 juillet 1909, en 37 minutes. À bord d’un appareil léger, monoplan, qu’il a lui-même conçu.

Un exploit qui ne pouvait que parler à Franky Zapata, inventeur hyperactif qui lui aussi, imagine tous ses engins dans son garage, les mains constamment dans le cambouis.

Fils d’un entrepreneur du BTP, Franky Zapata, passionné de mécanique, a appris sur le tas. Champion de jet-ski, il passe son temps à bricoler des prototypes. Jusqu’à son fameux réacteur dorsal Flyboard Air, un bijou technologique pensé pour être le plus efficace possible, comme l’avion Blériot XI.

« On voit qu’ils sont allés au plus simple, au plus logique, explique Franky Zapata en faisant le tour de l’engin en question, dans Flying : le rêve de Zapata. Le moindre boulon ou bout de caoutchouc est indispensable. Je trouve ça vraiment extraordinaire. C’est émouvant de voir comment Blériot a réussi à s’affranchir des plus grandes problématiques que les humains avaient : voler et rester en l’air. »

Et pourtant, ce n’était pas gagné : l’aviateur a connu un parcours chaotique, émaillé de nombreux échecs et accidents. À tel point qu’on le surnommait « le roi des pâquerettes »… C’est même blessé, brûlé au pied, qu’il traversa enfin la Manche, avant ses rivaux.

Exactement comme Franky Zapata qui, comme les pionniers de l’air un siècle avant lui, connut quelques difficultés. Sa première traversée de la Manche, le 25 juillet 2019, se soldera par un échec.

Le 4 août, enfin, il arrivera à rallier St Margaret’s Bay au Royaume-Uni. Réalisant lui aussi son rêve. « Le plus beau qui a jamais hanté le cœur des hommes depuis Icare », disait Louis Blériot.

Flying : le rêve de Zapata, Documentaire, 60 min, le jeudi 26 mars sur PLANÈTE+ A&E.