Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Lindy Chamberlain, un doc sur l’affaire qui a épouvanté l’Australie

Le 17 août 1980, une famille campe dans la région d’Uluru, en Territoire du Nord, célèbre pour son gigantesque monolithe sacré, perdu au cœur de l’outback, l’arrière-pays semi-aride de l’Australie.

Leur bébé Azaria, âgé de neuf semaines, qui dormait dans la tente, disparaît… Les parents, effondrés, affirment aux autorités et à la presse qu’un dingo a enlevé le nourrisson. Problème : personne ne les croit. Très vite, la mère, Lindy, va se retrouver sur le banc des accusés.

Quarante ans après, dans Lindy Chamberlain : l'infanticide en question, celle-ci raconte sa version des faits. Tout comme de nombreux témoins oculaires, membres et proches de la famille, journalistes ayant travaillé sur le dossier ou experts scientifiques, venu apporter leur témoignage.

Se dessine l’histoire d’une famille pas comme les autres : les Chamberlain sont adventistes du septième jour. Une église mal connue, et pas forcément appréciée de tous. De quoi déchaîner toutes les rumeurs les plus folles. On dit que le bébé a été tué au cours d’un rituel satanique ou aborigène, vendu comme esclave en Asie…

L’affaire prend une ampleur phénoménale, devenant le sujet principal de discussion du pays, et fait même l’objet de sketchs ou de t-shirts. À chaque fois, c’est la mère qui fait l’objet de toute l’attention, alors que les journalistes campent jour et nuit devant la porte de la famille, et que leurs moindres faits et gestes se retrouvent étalés dans la presse.

Le public la trouve trop froide, habillée « trop sexy », pas assez éplorée… Tout le monde la croit coupable – et elle sera d’ailleurs condamnée. Lindy Chamberlain reçoit des dizaines de lettres de menaces, d’insultes. On lui dit « Vous [les adventistes] n’avez pas le droit de boire du thé, mais vous pouvez tuer votre enfant. »

Grâce à des archives familiales et de nombreux témoignages, le documentaire remonte le fil de cette histoire hors normes, qui évoque aussi, en creux, la mentalité des années 1980 à l’égard des femmes. Une affaire qui ne peut que rappeler, en France, celle du petit Grégory, au cours de laquelle la mère avait également subi de pareilles accusations.

Lindy Chamberlain : l'infanticide en question, Documentaire en première exclusivité, 1h15, dès maintenant sur PLANÈTE+ CI.