Meilleurs Ennemis, un docu pour apprendre à mieux détester les Anglais

Dans la Création Documentaire Meilleurs Ennemis (le 18 septembre sur CANAL+) qui explore des siècles de rivalité France/Grande-Bretagne, Benjamin Carle se demande si nous ne sommes pas condamnés à râler contre les Anglais pour des raisons historiques…

« Comme chez beaucoup de Français, il y a en moi un vieux fond d’anglophobie, de vieux réflexes héréditaires qui me poussent à me vautrer dans des clichés sur les "Rosbifs", la perfidie des Anglais » avoue Benjamin Carle dans Meilleurs Ennemis, se rappelant, pas très fier, une demi-finale malheureuse de Coupe du monde de rugby en 2007, durant laquelle il avait copieusement insulté nos voisins d’outre-Manche. 
 

Les Anglais, d’ailleurs, n’en penseraient pas moins de nous, nous prenant souvent pour des snobs, ingrats après les deux guerres mondiales, comme il le constate au cours de son micro-trottoir.
 

Mais pourquoi tant de haine ? L’universitaire Robert Tombs (photo), auteur de That Sweet Enemy, rappelle que les deux États entretiennent « une relation de rivalité, et aussi d’admiration, mais qui a toujours beaucoup apporté aux deux côtés ».

De Gaulle parlait même d’ « ennemi héréditaire »… 
 

Bataille d’Hastings en 1066 (remportée par Guillaume le Conquérant, ce qui explique que la langue anglaise a fortement été influencée par le normand), guerre de Cent Ans (1337-1453), Trafalgar (1805) Waterloo (1815)…

« En tout, les deux pays se sont fait la guerre pendant 250 ans dans une trentaine de conflits différents », rappelle le documentaire.

Des siècles de rapports belliqueux, que les Français ne sont pas près d’oublier (car on a souvent perdu). 
 

Pire : nous nous sommes même construits à travers notre opposition historique aux Anglais, et vice versa.

Ainsi, Jeanne d’Arc brûlée vive, et les Anglais « boutés hors de France », ont contribué à l’élaboration de notre roman national.

De manière plus générale, ces rapports houleux ont marqué l’histoire de l’Europe et du monde.
 

Depuis, les choses vont heureusement beaucoup mieux avec nos amis anglais.

Ce qui ne nous empêche pas de nous tirer toujours dans les pattes avec humour, comme on le faisait si bien en 1966, dans une vidéo française qu'a déterrée Meilleurs Ennemis : « Le culte du thé est pratiqué par de vieilles dames qui parlent énormément (…), le tout additionné de petits gâteaux qui ont le goût du ciment. Ils possèdent cinq sortes de brouillard… »
 

Meilleurs ennemis, Création Documentaire, à partir du 18 septembre sur CANAL+ et myCANAL.