Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Tout est sous contrôle, un doc à charge sur Trump face au Covid

Les États-Unis auraient-ils pu mieux gérer la pandémie mondiale de Covid-19 ? Le documentaire américain Tout est sous contrôle, réalisé par Suzanne Hillinger, Ophelia Harutyunyan et Alex Gibney, revient sur cette crise et sa gestion calamiteuse.

Tourné en secret pendant plusieurs mois, celui-ci met en cause l’administration du président Donald Trump, qui aurait pu faire les choses autrement, nous explique ce film à charge. En revenant d’abord au début de l’épidémie, en janvier 2020. Au moment où le président américain martelait : « Tout est sous contrôle, nous avons les choses en main… ». Et où le pays, rempli de « covidosceptiques », plongeait peu à peu dans la division et le chaos.

Le documentaire fait intervenir de nombreux spécialistes, médecins, scientifiques, épidémiologistes, qui ont travaillé ou non pour le gouvernement.

Ceux-ci ont alerté dès le début des autorités qui ont préféré faire la sourde oreille, nous explique le film, avec Donald Trump plus préoccupé à préparer sa prochaine élection ou par le cours de la Bourse qu’à gérer le Covid, tout en fanfaronnant : « L’Amérique est enviée par le monde entier. »

Malgré les nombreuses alertes des médecins, qui regardaient avec attention ce qui se passait en Chine, le gouvernement n’a pas pris la mesure de la gravité de la situation. Ou du moins, beaucoup trop tard, conduisant à la saturation du système de santé américain et à des millions de morts.

« Tout le monde savait qu’on avait à faire à quelque chose de très inquiétant et inhabituel », dit Rick Bright, médecin et lanceur d’alerte placardisé par l’administration Trump (photo).

Le documentaire donne la parole à des scientifiques qui comme lui ont tenté, en vain, d’agir, rédigeant par exemple un manuel à destination des autorités pour la conduite à tenir en cas de pandémie. Un texte immédiatement jeté aux oubliettes, comme l’explique Beth Cameron.

Celle-ci travaillait dans une unité chargée de la lutte contre les pandémies au sein du Conseil de sécurité nationale (NSC), mise en place par l’administration Obama, après Ebola. Unité que Trump s’est empressé de supprimer un an après son arrivée au pouvoir…

Les scientifiques accusent également le gouvernement de ne pas avoir su tirer les leçons du passé, en ignorant les précédentes pandémies, comme la grippe espagnole qui ravagea le monde en 1918, causant 20 à 50 millions de morts.

D’avoir minimisé la gravité de la crise et le nombre de cas sur le sol américain, qui ont fini par exploser. De pas pas avoir voulu débloquer des fonds. De ne pas avoir prévu de matériel pour les soignants.

Bref, toute une série d’erreurs graves qui ont conduit, finalement, au résultat que l’on connaît : plus de 581 000 morts aux États-Unis. Une enquête édifiante, sur une crise dont on n’a pas fini de tirer les leçons.

Tout est sous contrôle, Documentaire, 1h59, à voir en ce moment sur PLANÈTE+.