Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Tout peut changer, un documentaire passionnant sur la place des femmes dans le cinéma

Y a-t-il assez de femmes devant et derrière la caméra, avec des rôles significatifs ? Spoiler alert : eh non. Le documentaire Tout peut changer, Et si les femmes comptaient à Hollywood ? de Tom Donahue dresse un état des lieux édifiant du cinéma contemporain.

Y témoignent de nombreuses réalisatrices et actrices majeures, de Meryl Streep à Cate Blanchett en passant par Natalie Portman, Reese Witherspoon, Sandra Oh, Jessica Chastain, Chloë Grace Moretz ou Shonda Rhimes, dont les propos, forts, sont appuyés par des données chiffrées.

Toutes les cinéastes évoquent les mêmes problèmes, avec ce plafond de verre qui recouvre les collines d’Hollywood comme une cloche, auquel elles se heurtent très vite : difficulté de faire financer ses films, difficulté de surnager dans un monde d’hommes, où personne ne leur déroule le tapis rouge, difficulté d’être prises au sérieux, être visibles, et tout simplement, d’exister dans le cinéma.

Kimberly Peirce, la réalisatrice de l’Oscarisé Boys Don’t Cry (1999), raconte ainsi avoir dû attendre neuf ans pour tourner son film suivant, faute de soutien… C’est une réalité : en 2018, seuls 8 % des films américains ont été réalisés par des femmes. 

« Les femmes sont exclues », souligne Geena Davis à l’origine, avec le Geena Davis Institute in Gender on Media, de plusieurs études passionnantes sur les inégalités hommes-femmes dans le 7e art.

La star de Thelma et Louise s’est aussi focalisée par la représentation des femmes à l’écran, après s’être rendu compte, en regardant les dessins animés avec sa fille, que les personnages féminins devaient souvent se contenter de rôles mineurs (en plus d’être sursexualisés), accompagnant les héros hommes dans leur quête.

Un problème qui ne touche bien sûr pas que les programmes pour enfants… « Je jouais toujours la petite amie », se souvient Rose McGowan. Ces actrices racontent comment, enfant, elles ont eu du mal à s’identifier à des personnages féminins forts, faute de modèles, bien trop rares.

Encore pire pour les actrices issues de la diversité, qui ne voyaient, la plupart du temps, que des rôles blancs à l’écran… Tandis que le mythe du héros (ou anti-héros) homme occidental, issu du western, a toujours été glorifié. Tout comme les réalisateurs hommes, laissant de côté leurs collègues féminines lors des récompenses.

Procès historique contre les studios en 1983 pour discrimination, invention du test de Bechdel pour savoir si un film sous-représente les femmes, (très) lentes avancées… Depuis les débuts d’Hollywood (où les cinéastes pionnières ont été oubliées depuis) jusqu’à l’explosion du mouvement #MeToo en 2017, le documentaire, agrémenté de nombreux extraits de films, retrace la passionnante (et révoltante) histoire des femmes au cinéma.

Pour qu’enfin, elle s’écrive équitablement entre hommes et femmes, il faudrait qu’elle soit tracée à plusieurs mains, avec une moitié de réalisatrices et scénaristes femmes, martèlent toutes les intervenantes du film.

Tout peut changer, Et si les femmes comptaient à Hollywood ?, Documentaire, 1h35, à voir en ce moment sur CANAL+.