Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Interview de Chanee de l'association Kalaweït - Animaux de la 8

Posté par Amelia Tavares le 29 janvier 2020
Chanee, fondateur de l'association Kalaweït a répondu à nos questions sur son combat contre la déforestation et la protection des animaux.

Vous n’avez jamais entendu parler de Chanee, ange gardien des gibbons en Indonésie ?

 

C’est le fondateur de l’association Kalaweït ! Depuis plus de 20 ans, il préserve des centaines d’animaux menacés par la déforestation et les cultures d’huile de palme sur les îles de Bornéo et Sumatra. Ses actions ? S’occuper de ses protégés : les gibbons, les orangs-outans, les crocodiles, les ours…Pour cela, il achète des hectares de forêts afin de ne pas les laisser aux industriels. Il sensibilise les populations locales grâce à la radio de l’association et patrouille avec son paramoteur au-dessus des forêts pour monter la garde face aux industriels et braconniers.

 

L’équipe des Animaux de la 8 l’a interviewé :

 

« Comment a commencé votre passion pour les singes ?

Chanee: Quand j’avais 12 ans, je préférais me rendre au parc zoologique de Fréjus plutôt que jouer au foot avec les autres garçons les mercredis après-midi. Je venais observer les singes. J’étais très intrigué par le comportement des gibbons, souvent seuls. J’ai tout de suite ressenti le besoin de les comprendre et je me suis aperçu qu’ils étaient menacés dans leur habitat naturel. Au départ, je pensais simplement créer un refuge pour gibbons…

 

La situation est-elle critique aujourd’hui ?

Elle ne l’a jamais autant été. Face aux industriels et aux braconniers, nous ne nous en sortons pas. Nous possédons des dizaines de volières avec des singes qu’on ne peut plus relâcher, de peur qu’ils ne survivent pas. C’est un crève-cœur ! Désormais, si je peux acheter des terres, je le fais immédiatement. Là où il y des arbres, il y a de la biodiversité. Aujourd’hui, nous possédons plus de 1048 hectares de forêts. C’est déjà ça de sauvé !

 

En parallèle, vous tenez une chaîne Youtube (@chaneekalaweit).

Vous avez récemment annoncé une bonne nouvelle…


Une nouvelle espèce de singe, jamais recensée dans cette zone, a été aperçue. Quand on laisse tranquille la nature, elle nous le rend bien. C’est le fruit de nos efforts. Son apparition nous donne énormément d’énergie et nous donne envie de continuer à nous battre.

 

Quel message avez-vous envie de véhiculer?

Dans les médias, nous avons toujours l’impression que tout est perdu d’avance. Pourtant, il y a encore tellement de victoires à remporter. D’ailleurs, je suis persuadé que mettre notre travail en lumière sera plus fédérateur.

 

Comment peut-on vous venir en aide ?

L’argent sera toujours le nerf de la guerre… Plus de 1500 donateurs nous aident chaque mois et cela constitue une base solide. Les dons varient entre 5 et 100 euros. Les petits soutiens font la grande force de Kalaweit. Mais malheureusement, nous n’accueillons personne sur le terrain… »