Griezmann s'est-il trompé ?

Posté par Pierre Ménès le 4 Octobre 2019

Quand Antoine Griezmann a fait le choix de signer au FC Barcelone l’été dernier, j’avoue que, compte tenu de son style de jeu notamment, je n’ai pas trouvé que c’était l’idée du siècle. Pour lui, s’entend. En fait, je me demandais à la place de qui il allait jouer, vu que le meilleur poste pour lui était celui occupé par… Messi. Évidemment, une fois qu’on a dit ça, le problème est réglé avant même d’avoir été posé. De fait, depuis le retour de blessure du génie argentin, l’attaquant français se retrouve côté gauche. Quand on connaît l’utilisation des côtés qui est faite par le Barça, on voit bien que ça se pose problème.

Griezmann n’a ni la capacité de rester le long de la ligne, ni la vitesse pour déborder. C’est un joueur qui a besoin d’être dans une position plus axiale, de travailler, de participer au jeu. Du coup, on constate que ses débuts au Barça sont globalement très décevants et peut-être que le retour de Dembélé, malgré la fragilité de l’ancien Rennais et l’amitié qui les lie, va lui causer des soucis. Finalement, n’aurait-il pas plus sa place au milieu ? Voilà le genre de problème qu’aura à résoudre Valverde. Sauf que Valverde, des problèmes il n’en résout pas beaucoup depuis qu’il est à la tête de ce club.  

Oui, c’est une drôle d’idée pour lui d’avoir fait ce choix. A l’Atlético, il était le roi et l’atout offensif numéro un. En Catalogne, il n’est qu’un lieutenant de plus pour Messi. Alors c’est un choix courageux, car il va être beaucoup moins décisif qu’il ne l’était dans l’équipe madrilène. Mais le Barça n’est pas réputé pour être un club très patient et j’ai peur qu’il n’ait pas fait le bon choix. Non pas qu’il n’ait pas le niveau. Il l’a, sans aucun doute, que ce soit techniquement ou dans l’intelligence de jeu. Mais j’ai l’impression qu’il souffre d’une sorte d’incompatibilité technique et tactique et je crains qu’il ne puisse jamais s’acclimater totalement à ce club.

Et puis, je m’accroche peut-être à des signes extérieurs sans intérêt, mais je trouve qu’il fait grise mine. Que sa coupe de cheveux ne l’avantage pas du tout. On a toujours l’impression qu’il vient de se réveiller ou qu’il n’est pas à l’aise. Bien sûr, la presse - catalane, notamment - ne l’aide pas beaucoup. Tout le monde dit que Messi ne voulait pas de lui, ce qui est probablement vrai. Maintenant, entre ne pas vouloir de lui et le boycotter sur le terrain, il y a une nuance et l’Argentin a d’ailleurs déjà mis fin à ce débat. Reste à voir quelles conséquences cela va avoir sur son rendement avec les Bleus. Ce qui, pour nous Français, est évidemment le plus important. 

Pierrot