Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Le puissant fantasme des femmes à lunettes

Posté par Jean François Frontera le 15 septembre 2020
Que tous les presbytes, myopes, hypermétropes ou astigmates soient bénis. Grâce à leurs problèmes oculaires, le genre humain a inventé les lunettes, formidable accessoire pour corriger la vue mais aussi pour pimenter le sex-appeal. Avec clarté, nous vous exposons les grandes lignes de ce fétichisme.
Les lunettes d'Ovidie

Il y a une scène magnifique dans Les Secrétaires, film porno réalisé par Yannick Perrin en 2003. À la 18e minute, Ovidie – grimée en assistante de direction au style très lolita goth – se fait copieusement prendre en levrette sur un bureau par ce bon vieux Roberto Malone. Le front en sueur et les paluches calées sur les fesses laiteuses d'Ovidie, Roberto s'en donne à cœur joie et ne cesse de pilonner la belle, qui elle, cambre parfaitement les reins. Mais le détail le plus excitant là-dedans, c'est qu'Ovidie garde pendant toute cette séquence ses lunettes. Cette étrange excitation produite par une paire de lunettes n'est pas quelque chose d'isolé, puisque d'après une étude commandée par un site de rencontre et un opticien en ligne*, plus d'un homme sur deux (54%) trouvent cet accessoire sexy. Ce qui étaye cette grande phrase philosophique que la plupart d'entre nous ont déjà en tête lorsque l'on aborde ce sujet : « femme à lunette, femme à quéquette » (pour l'anecdote, cette phrase est le détournement d'une expression datant de la moitié du 19e siècle : « femme à lunette, femme que l'on respecte »). Mais pourquoi ce fantasme ?

"Cum on glasses "

D'après les recherches d'Helmut Leder, professeur au département de psychologie de l'université de Vienne, les lunettes attirent beaucoup plus l'attention des spectateurs sur le visage. En quelque sorte, elles « teasent » le regard de l'autre. De plus, toujours d'après ses recherches, les gens portant des lunettes renvoient l'image de personnes à priori aimables, intelligentes, travailleuses, honnêtes, sérieuses ou dotées de sens de l'humour... Bref, de personnes pouvant avoir un rang social élevé ou une probable supériorité intellectuelle. Ce fantasme dans un premier temps alimente celui de la femme de pouvoir (intello, businesswoman, scientifique, professeure, etc...) à qui l'on rêve de se soumettre. A contrario, il peut aussi participer au fantasme de la secrétaire, stéréotype de la femme docile et soumise. Pour Mark Griffith, docteur américain spécialiste du fétichisme, «les lunettes sont souvent un élément clé dans de nombreux scénarios de jeux de rôle érotiques. Le dénominateur commun de ces scénarii reste que l'on perçoit les personnes à lunettes comme plus intelligentes que la moyenne, et que cette intelligence peut rimer avec une forme d'imagination ou de perversité sexuelles élevées. » Au Japon, ce fantasme est d'ailleurs récurrent dans les anime, mangas et autres hentai de qualité et porte tout simplement le nom de « megakko » (fille à lunettes) pour décrire un femme charismatique, autoritaire et respectueuse de l'autorité. Enfin, une autre pratique très appréciée est souvent lié à ce fétichisme : le « cum on glasses » qui consiste tout simplement en une éjaculation massive sur les lunettes. Kit de nettoyage efficace exigé.

Quand on aime...

Les actrices porno portant des lunettes ou qui en fait leur marque de fabrique ne sont pas très nombreuses, mais jouissent d'un fan-club fidèle et dévoué (comme Eva Angelina, Nina Hartley, etc...) ; beaucoup d'actrices portent aussi cet accessoire en fonction de la scène et du rôle à jouer (geek, secrétaire, patronne, etc...). La plus emblématique des « actrices porno à lunettes » reste Mia Khalifa, considérée à juste titre comme l'une des plus grandes pornstars de la décennie et ce, malgré une courte carrière  (2014-2015). Libanaise d'origine, Mia, pour soutenir financièrement le Liban après la terrible explosion du port de Beyrouth en aout dernier, a même décidé de mettre ses lunettes aux enchères. Résultat des courses : plus de 100 000 euros ont été déboursés par l'heureux acquéreur de ces mythiques montures. Un fan que l'amour pour cette actrice n'a certainement pas rendu aveugle...

*Une étude rondement menée par Eliterencontre et Mister Spex sur 500 célibataires

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos du Journal du Hard sont disponibles sur myCANAL

Suivez Le Journal du Hard sur :

Facebook

Twitter