Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

5 leçons de vie de Rick & Morty à se faire tatouer sur le bras

Posté par Alexis Lebrun le 9 Janvier 2020
La série d’Adult Swim qui débarque dans les offres CANAL+ le 23 janvier n’est pas seulement drôle et parfois émouvante, elle est aussi incroyablement riche d’enseignements applicables à la vie de tous les jours dans une seule dimension. En voici cinq.

Quiconque a déjà regardé un épisode Rick & Morty sait que la célèbre série d’animation ne se limite pas à raconter des histoires de science-fiction délirantes avec un humour et un style visuel abrasifs.

Ses créateurs Justin Roiland et Dan Harmon et leurs scénaristes prennent toujours soin de distiller dans chaque épisode des morales pour faire réfléchir les spectateurs. Vous n’êtes pas convaincus ? Voici cinq moments où Rick, Morty et leur famille nous ont retournés le cerveau avec leur sagesse... même si la leçon a parfois été un peu violente.

 

1. Ne vous tuez pas au travail

Quand Morty a la possibilité de vivre la vie de quelqu’un d’autre en quelques minutes dans un jeu vidéo où le but est de mourir le plus tard possible, il se montre tristement prévisible. En incarnant Roy, il fait renoncer ce dernier à ses rêves de football américain pour lui faire reprendre la boutique de tapis de son père. Il devient prématurément malade du cancer, et alors qu’il guérit miraculeusement, Morty le fait revenir vendre des tapis où il sera victime d’une chute mortelle... depuis un escabeau de la boutique à seulement 55 ans.

La leçon à en tirer est plutôt évidente et Rick ne se prive pas de la faire remarquer à son petit-fils après avoir hué sa décision : « c’est la différence entre toi et moi Morty, je ne retourne pas au magasin de tapis. » Dans sa partie, il préfère lui faire vivre Roy à fond et sans sécurité sociale ! 

2. L’existence n’a aucun sens : tout le monde meurt

C’est sans aucun doute LA scène la plus marquante de Rick & Morty, et celle qui a fait prendre conscience à de nombreux spectateurs que cette série était capable de délivrer des leçons de vie imparables avec un mélange de violence et de poésie. Lors de la saison 1, Rick et Morty causent des dégâts irréparables à la dimension d’où ils viennent et sont contraints d’en trouver une autre où ils mourron afin de s’insérer ni vu ni connu dedans (vous suivez ?).

Cette expérience est traumatisante pour Morty, qui doit enterrer dans le jardin de la maison une version déchiquetée de lui-même. Un peu plus tard dans la saison, Summer est confrontée avec sa famille aux autres dimensions et réalise qu’elle est issue d’une grossesse non-désirée que ses parents regrettent. Morty lui délivre alors une leçon magistrale que l’on peut résumer ainsi et qui ne lâche jamais la série : « ne prenez pas la vie trop au sérieux car elle n’a aucun sens, mais profitez-en à fond car elle est courte. »

3. La science n’est pas une croyance

Dans la famille Smith, le père Jerry est bien connu pour sa personnalité passive et son manque de confiance en lui et son intelligence; ce qui lui vaut les railleries permanentes de Rick. Ces traits de caractère sont parfaitement illustrés dans l’épisode où il est prêt à tout pour imposer son point de vue selon lequel « Pluton est une planète », en dépit de toutes les preuves scientifiques qui prouvent le contraire.

Peu sûr de lui face aux prouesses scientifiques dont Rick est capable, il en fait une affaire de principe auprès de Morty en affirmant mordicus que « parfois, la science est une histoire de conviction. » Malheureusement pour lui, sa naïveté est exploitée; il finira par s’en rendre compte et par admettre qu’il a eu tort. Moralité pour la prochaine fois que quelqu’un vous dit qu’il « ne croit pas en la médecine » : science et croyance ne font pas bon ménage.

4. L’âme sœur existe 

Encore un moment bouleversant. Alors que le mariage de Jerry et Beth semble toujours malheureux et source de frustration pour les deux membres du couple (ils ont dû renoncer à certaines ambitions personnelles pour donner la priorité à leur famille) un épisode vient rappeler l’importance à accorder à l’être aimé. Lorsqu’ils découvrent une réalité alternative où ils ne sont pas ensemble et réalisent leurs rêves professionnels, Jerry et Beth sont d’abord enchantés.

Mais ils se rendent finalement compte qu’il manque quelque chose pour faire leur bonheur dans cette dimension. Et la fin de l’épisode dévoile de façon spectaculaire qu’ils ont toujours été faits l’un pour l’autre, par-delà les dimensions. Ça fait rêver, non ?

5. Il ne faut pas se fier aux apparences

Cela peut sembler un peu généraliste, mais cette morale est présente tout au long de la série. Elle nous montre constamment des monstres se cacher derrière des apparences différentes. Mais cette idée va plus loin si l’on observe les personnages de Rick & Morty. Alors que tout semble indiquer que Jerry est le personnage dépressif de la famille et que Rick est un cynique égoïste et sans cœur, la saison 2 prouve progressivement que les choses ne sont pas aussi simples qu’elles en ont l’air.

Et dès la fin de la saison 1, le cultissime Birdperson explique à Morty le vrai sens de la phrase absurde « Wubba Lubba Dub Dub » que Rick répète à longueur de temps de façon enjouée. En réalité, il faut comprendre : « je souffre énormément. Aidez-moi s'il vous plaît. » Et pour ne pas tout spoiler, on va dire qu’il y a encore plus sombre par la suite. Ça calme, hein ?

Rick et Morty saison 4 première partie sur Adult Swim, disponible avec CANAL+

Pour retrouver toutes les offres > http://bit.ly/AdultSwimAvecCANAL