Alerte ! La sextape de Pam & Tommy revient sur les écrans

Posté par Marc Larcher le 2 février 2022
En reconstituant dans le détail l’affaire de la sextape volée de Pamela Anderson qui avait secoué les années 90, cette mini-série Disney+ fait l’événement. Plongez de l’autre côté des paillettes d’Hollywood et du rock, dans le monde du porno, du chantage et des menaces.
Une reconstitution fascinante

La ressemblance est troublante. Elle est là, avec son sourire éclatant, sa blondeur californienne, ses courbes spectaculaires qui ont fait d’elle une star mondiale en quelques mois, sa voix haut perchée et lui aussi, le regard frondeur, tatoué comme un camionneur, grande gueule insupportable. C’est le premier exploit de la série Pam & Tommy : avoir trouvé en la personne de Lily James, l'actrice britannique révélée dans Downton Abbey et au cinéma dans Cendrillon (2015), Baby Driver (2017) ou encore Mamma Mia! Here We Go Again (2018), et Sebastian Stan, célèbre pour son rôle du Soldat d’Hiver dans l'univers Marvel, les sosies de l’actrice Pamela Anderson et de Tommy Lee, le batteur du groupe Mötley Crüe, eux-mêmes héros bien involontaires d’un fait divers qui a défrayé la chronique dans les années 90 : la publication de leur sex-tape.

De l’embrouille de chantier au scandale mondial

Dès les premières minutes, la série d’Evan Goldberg et de Seth Rogen prend le parti de s’intéresser aux prémices de l’embrouille qui s’est transformée en scandale mondialement connu. On voit deux artisans s’échiner à transformer la chambre principale de l’immense villa du musicien selon ses désirs changeants. Tommy Lee est également un mauvais payeur qui parle mal à ses employés. Dès lors, le ver est dans le fruit : Rand Gauthier, le charpentier excédé interprété par Seth Rogen, abandonne l’impossible chantier et décide de se venger en piquant le coffre-fort du couple récemment installé dans la villa. Il s’exécute et découvre à sa grande surprise que celui-ci contient une K7 vidéo montrant les ébats de Pam et Tommy. En s’inspirant dans le détail des aspects méconnus de l’affaire, les premiers épisodes apportent une crédibilité et une profondeur nouvelle à l’affaire. De plus, le spectateur assiste à une impressionnante plongée dans les années 90 version Los Angeles. Soit une sorte de vidéo-clip spectaculaire - on pense notamment à la rencontre entre Tommy et Pam dans une boîte de nuit au moment où l’actrice et playmate jure face à ses copines de ne plus sortir avec un bad boy… - où le monde du show-biz vit chaque jour une révolution nouvelle : le tournage de la série Alerte à Malibu, l’arrivée d’Internet auquel personne ne croit, le boom de l’industrie du porno, la naissance d’une esthétique du vidéo-clip dirty et glamour…

Nick Offerman, toujours grandiose

Il faut ajouter une autre raison d’aller voir au plus vite la mini-série événement : la présence de l’acteur Nick Offerman en minable producteur de porno camé, qui a compris qu’en vendant la K7 à l’unité via un site internet, il allait créer une véritable poule aux œufs d’or. Après ses rôles hilarants au cinéma et dans la série Parks and Recreation, il retrouve un rôle plus inquiétant dans la lignée de son rôle principal dans la série Devs. Enfin, on découvre avec plaisir le récit des débuts balbutiants d’internet – à ce titre, la scène où Pam et Tommy essaient de se connecter incognito sur l’ordinateur de la bibliothèque municipale de Malibu afin de découvrir le site où est mis en vente l’enregistrement de leurs ébats vaut son pesant d’or – et le monde interlope des maîtres-chanteurs, escrocs, détectives et hommes de main d’Hollywood. Bref, un marigot dont vont devoir se sortir les héros de la série car tout scandale est supposé pouvoir se retourner contre ceux qui le dénoncent...

Pam & Tommy, dès maintenant sur Disney+, disponible avec CANAL+