Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Crashing : tout ce qu’il faut savoir sur la série

Posté par Sarra Khemiri le 20 janvier 2021
Un peu d’originalité, beaucoup de rire, et voici Crashing, qui a débarqué sur CANAL+. L’occasion de découvrir ce programme britannique gentiment barré et de s’évader l’espace de quelques heures dans l’univers déjanté de l’incroyable Phoebe Waller-Bridge. Voici ce qu’il faut savoir sur cette série venue tout droit de Grande-Bretagne.
Une colocation très particulière

Prenez une artiste complètement hallucinée, un obsédé sexuel, une jeune femme un peu paumée, ajoutez-y un jeune homme gay, une control freak et un quadra divorcé et vous obtenez une collocation de choix. Crashing raconte la trépidante vie en communauté d’une bande de joyeux losers, forcés par la crise du logement de coexister dans un hôpital désaffecté. Devenus gardiens de propriété, ils assurent ainsi la sécurité du bâtiment, en attente de réhabilitation, en échange d’un loyer au rabais et d’un cadre des plus originaux.

Très vite, cette promiscuité va entraîner des tensions entre les personnages, mais également des romances inattendues, des amitiés étonnantes, mais aussi et surtout des gags improbables et parfaitement calibrés. De quoi faire le plein d’aventures totalement loufoques et décalées.

 

Un humour britannique décomplexé

Écrite par Phoebe Waller-Bridge, Crashing jouit du même humour piquant et débridé que Fleabag et Killing Eve. Les punchlines fusent dans l’univers de l’auteure anglaise et les situations gênantes ne sont pas en reste, bien au contraire. La jeune femme aime parler cru et dire les choses franchement. Elle ne tourne pas autour du pot, mais plutôt en dérision. Les six épisodes de 30 minutes explorent donc cette colocation extravagante avec un comique irrésistible, qui ravira les amateurs de séries britanniques.

 

Des personnages hauts en couleur

Tous aussi perdus les uns que les autres, les protagonistes de la série ne cessent jamais de vous surprendre. Entre leurs névroses, leurs obsessions et leur lourd bagage émotionnel, ces gentils squatteurs ne manquent ni de personnalité, ni d’histoire à raconter. Et pour interpréter ces marginaux magnifiques, le casting a été finement choisi.

Phoebe Waller-Bridge passe ainsi devant la caméra pour camper Louisa, dite Lulu, aux côtés d’une jolie brochette d’acteurs du Royaume-Uni. Les spectateurs peuvent donc retrouver Jonathan Bailey, aperçu récemment dans La Chronique des Bridgerton, mais aussi Adrian Scarborough, Damien Molony, Louise Ford et Amit Shah. Autant de représentants de la Grande-Bretagne, qui vous feront plonger sans mal dans cette folie douce qui leur va si bien.

Retrouvez la série Crashing en intégralité sur CANAL+