Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

De The Mandalorian à Validé, 10 séries récentes à voir avant la rentrée

Posté par Alexis Lebrun le 6 juillet 2020
Ça y est, l’été et les vacances sont là, il est donc temps de rattraper les meilleures séries récentes. Il y en a beaucoup, donc on vous aide à faire votre choix.
The Plot Against America

Cette adaptation par HBO du roman uchronique de Philip Roth est l’une des plus belles réussites de cette année. Il faut dire qu’on la doit à Ed Burns et David Simon (The Wire), et que le casting (Winona Ryder, Zoe Kazan, John Turturro…) fait rêver. Comme dans le roman de Roth, l’aviateur Charles Lindbergh bat Roosevelt et devient Président d’une Amérique antisémite, ce qui lui permet de conclure un pacte de non-agression avec Hitler. Si vous avez le cœur bien accroché, cette série est une immersion flippante dans la fabrique du fascisme.

Devs

En matière de science-fiction, Alex Garland a fait fort cette année avec cette série dont le rôle principal est tenu par une femme ingénieure qui enquête sur la disparition de son petit ami, qui se serait suicidé juste après avoir rejoint une mystérieuse société du nom de Devs. En abordant des thèmes aussi universels que le libre arbitre ou le déterminisme, Devs se distingue immédiatement des autres œuvres qui évoquent la Silicon Valley.

The Mandalorian

Difficile de passer à côté de la première série Star Wars de la plateforme Disney+. En huit épisodes, Jon Favreau a réussi à créer une histoire convaincante et bien réalisée dans le champ de mines que constitue la licence Star Wars aujourd’hui. En même temps, The Mandalorian est très respectueux de l’univers et parvient à se détacher du gigantisme des films avec une modestie bienvenue. Et vous ne pouvez pas comprendre l’engouement autour de l’Enfant Yoda sans avoir vu cette série.

Watchmen

En s’attaquant à l’œuvre d’Alan Moore et Dave Gibbons, le showrunner de Lost et The Leftovers Damon Lindelof a pris un gros risque. Mais le résultat est un chef-d’œuvre et sûrement l’une des meilleures séries des dernières années. En imaginant une nouvelle histoire de tensions raciales dans l’univers de Watchmen, 34 ans après les événements des comics, la série a réussi un brillant remix d’un mythe de la pop culture.

Validé

La série de Franck Gastambide sur le rap français a été l’un des événements des derniers mois. On y suit l’ascension d’un jeune rappeur de talent entouré d’un ami d’enfance et de son cousin, qui se retrouvent plongés dans les histoires de rivalité et les embrouilles liées au succès dont le milieu du rap est familier. En plus d’un casting au poil, on retrouve dans la série de nombreuses têtes connues du rap français, souvent dans leur propre rôle.

Breeders

Une série sur les misères de la parentalité imaginée par Martin Freeman, qui joue aussi le père de famille dépassé ? Vous devriez signer tout de suite. Cette comédie est hilarante, bien écrite, criante de vérité et même assez émouvante. Bref, c’est la série idéale après un confinement avec des enfants.

I May Destroy You

La nouvelle série de Michaela Coel qui aborde frontalement la question du viol et du consentement sexuel après #MeToo est une des claques des derniers mois. Avec un ton unique qui trouve l’équilibre si délicat entre drame et comédie, la britannique aborde un sujet grave et d’actualité en s’inspirant d’une agression sexuelle dont elle a été victime.

Years and Years

En imaginant le futur déprimant d’une famille de Manchester dans une Angleterre post-Brexit, cette série a fait sensation. Emma Thompson y incarne une femme politique à l’ascension fulgurante et dont les discours rappellent étrangement Boris Johnson et Donald Trump. Accrochez-vous, Years and Years est une saga effrayante sur un avenir sombre qui pourrait nous guetter plus vite qu’on ne le pense.

Pen15

Rien de tel pour préparer la rentrée qu’une série qui vous replonge dans l’adolescence et les cours au collège. C’est le principe de cette série de Maya Erskine et Anna Konkle, où ce duo s’incarne en adolescentes à 13 ans dans des corps de trentenaires. Cette comédie plutôt originale montre donc avec une bonne dose d’humour tout ce que l’on voudrait oublier sur cette partie de notre vie. Une fois n’est pas coutume : là où il y a de la gêne, il y a du plaisir.

His Dark Materials

L’adaptation des romans de fantasy de Philip Pullman en série est une réussite. On retrouve une atmosphère sombre et adulte très fidèle aux livres, avec un casting solide et une production léchée digne des standards de HBO. Dans la dimension parallèle de His Dark Materials : À la croisée des mondes, l’héroïne (Lyra Belacqua) est une orpheline qui se lance à la recherche de son meilleur ami Roger, alors qu’une organisation religieuse flippante (le Magisterium) kidnappent des enfants pour réaliser des expériences. Vous l’avez compris, ce n’est pas pour les plus jeunes.

His Dark Materials épisodes 1 à 8, I May Destroy You épisodes 1 à 12, Watchmen épisodes 1 à 9 et The Plot Against America épisodes 1 à 6 sur OCS, disponible avec CANAL+. Pen15 épisodes 1 à 10, Years and Years épisodes 1 à 6, Breeders épisodes 1 à 10, Validé épisodes 1 à 10 et Devs épisodes 1 à 8 sur CANAL+. The Mandalorian épisodes 1 à 8 sur Disney+, disponible avec CANAL+.