Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Deadwind : tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2

Posté par La Rédaction CANAL+ le 9 septembre 2020
La série scandinave Deadwind revient sur POLAR+ en septembre avec une saison 2 aussi intense que sombre. Entre enquête glaciale, suspense haletant et drame familial, voici ce que vous réserve ces nouveaux épisodes.

Deadwind, c’est le côté obscur de la Finlande, les ténèbres qui gangrènent le pays. Mensonges, drogues, vols, meurtres, l’inspectrice Sofia Karppi (Pihla Viitala) et son second Sakari Nurmi (Lauri Tilkanen) plongent dans ce monde de l’ombre, afin de faire la lumière sur les affaires les plus sordides. Dans la saison 1, les deux acolytes enquêtaient sur l’assassinat d’une jeune femme, lié à une entreprise en bâtiment d’Helsinki. Pour cette saison 2, l’investigation ne sera que plus difficile, comptant de nombreux cadavres et de terribles secrets de famille. 

Quelle intrigue pour la saison 2 ?

Comme toute série policière qui se respecte, la saison 2 de Deadwind s’ouvre sur la découverte d’un corps, ou plutôt deux corps. Pour cette nouvelle aventure, Sofia Karppi et Sakari Nurmi doivent enquêter sur un double meurtre. Le cadavre d’un Estonien est retrouvé dans un entrepôt frigorifique et celui d’une deuxième personne, pendu à un pont de Tallinn. Une cascade d’assassinats qui prend encore de l’ampleur, lorsque le supérieur des deux policiers, ainsi que sa fille, sont tués dans leur appartement.  

Bien vite, les recherches vont s’orienter vers le trafic de drogue, mais d’autres pistes menant à la politique et la corruption vont également être explorées. Une chose est sûre, complexe et émotionnellement chargée, cette affaire ne laissera pas les personnages indemnes.  

L’ascension de plusieurs personnages secondaires

Alors que dans la première saison, la famille de Sofia Karppi restait relativement en retrait, la saison 2 offre une place plus importante aux deux enfants de l’inspectrice. Son fils, Emil (Noa Tola), devient ainsi de plus en plus difficile, causant de nombreux problèmes à l’école. Quant à Henna (Mimosa Willamo), elle se retrouve au cœur même de l’intrigue, formant une dangereuse passerelle entre la vie privée et professionnelle de sa belle-mère. De quoi assombrir encore un peu le terrain de cette nouvelle enquête. 

Une série raccourcie

Si la saison 1 comptait 12 épisodes, la deuxième saison est, elle, réduite à 8 épisodes d’environ 44 minutes. Le suspense durera donc un peu moins longtemps et les spectateurs arriveront plus vite au dénouement. Un plaisir plus bref, mais tout aussi puissant. 

Les saisons 1 et 2 de Deadwind sont disponibles en intégralité sur POLAR+.