Et si on prenait exemple sur les personnages de Versailles pour régler nos problèmes ?

Comme nous, le roi et sa cour ont tous des difficultés diverses. Et si on prenait exemple sur eux pour régler nos problèmes ?

Si vous êtes mal marié(e)…
 

Vous vous rendez compte que vous avez épousé la mauvaise personne ? Faites comme La Palatine, mariée avec Philippe d’Orléans, qui préfère la compagnie de son mignon, le chevalier de Lorraine.

À l’instar de la princesse, snobez totalement votre moitié (qui ne vous mérite pas) et à la place, trouvez-vous un camarade sympa et bien de sa personne (comme le roi) avec qui passer du temps. Ça console un peu.
 

Si votre frère est jaloux…
 

Votre frangin est si envieux qu’il voudrait être vous. Il est mal dans sa peau, ne se contente jamais de ce qu’il a et fait tout pour vous pourrir la vie.

Dans ce cas, faites comme le roi Louis XIV avec Philippe, son cadet : au lieu de lui rentrer dans le lard, continuez d’être gentil et patient. Donnez-lui des responsabilités et des missions pour le valoriser.

En revanche, vous n’êtes pas obligé de fricoter avec sa femme.
 

Si vous voulez embêter votre frère…
 

Si cette fois-ci, c’est vous qui ne pouvez pas encadrer votre frère, arrangez-vous pour lui mettre des bâtons dans les roues, comme Philippe d’Orléans.

Pour lui faire les pieds, rebellez-vous, contredisez-le sans cesse, embarrassez-le comme vous pouvez, inventez des stratagèmes gênants (comme le lever du roi).

En un mot, déclarez-lui la guerre : « N’attends pas de moi que je me conforme à tes règles. »
 

Si vous avez une fille (ou un garçon) à marier…
 

Pour assurer l’avenir de votre progéniture, commencez par mettre toutes les chances de son côté, comme Madame de Clermont qui ne cesse de houspiller sa fille Sophie : tiens-toi droite, fais ci, fais ça…

Apprenez-lui à séduire avec son esprit comme à se servir de ses atouts pour appâter le chaland.

Malheureusement, malgré tous ces efforts, ça ne marche pas à tous les coups : Sophie en sait quelque chose.
 

Si vous êtes amoureux de quelqu’un qui est déjà pris…
 

Vous êtes raide gaga de quelqu’un qui est marié ? Qu’à cela ne tienne.

À l’instar du très toxique chevalier de Lorraine avec Monsieur, montrez que c’est vous, le favori. Conduisez-vous comme la ou le compagnon légitime, sans prendre en compte l’officiel(le). Qui devrait rapidement comprendre que ça ne sert à rien de lutter et vous laisser le champ libre pour roucouler.
 

Versailles, Création Originale, disponible sur myCANAL.