Être un bon colocataire (ou presque) : le mode d’emploi de Flex dans Platane

Flex (Hafid F. Benamar) est certainement la dernière personne à qui on aurait envie de prêter son canapé. Pourtant, Éric Judor s’accommode de cet inénarrable colocataire forcé. Si vous voulez squatter le plus longtemps possible chez quelqu’un, suivez ses stratégies.

Rendez-vous utile. 

Certes, Flex traînasse toute la journée affalé sur le canapé à jouer aux jeux vidéo. Mais d’un autre côté, il fait sa part du job, par exemple en cuisinant pour les dates d’Éric.

N’hésitez pas à faire la même chose, et comme lui, à assister ensuite aux dîners aux chandelles galants de votre hôte, et lancer mine de rien : « Je serais pas là, tu crèverais la dalle. » Histoire de rappeler que vous êtes utile.
 

Soyez bonne ambiance. 

L’important, c’est de rester convivial et sympa en toutes circonstances. Flex l’a bien compris et s’avère un allié précieux, acceptant d’accompagner Éric à des « soirées karaoké-crémaillères cheloues ».

Et même s’il y va à reculons, une fois sur place, il met le feu, chantant « Tu m’oublieras » avec un groove et un déhanché d’enfer. Dix fois de suite, certes. Mais au moins, il met l’ambiance.

Prenez des initiatives. 

N’hésitez pas à avoir de petites attentions pour votre hôte, voire à préparer des surprises. Comme lorsque Flex fait imprimer des cartes de visite à Éric (sur le modèle de sa propre carte Gold) ou qu’il redécore tout l’appartement d’Éric, qui a un rendez-vous galant, à la mode Saint-Valentin.

Avec des roses qui forment un chemin jusqu’au lit, ce qu’apprécie modérément le rendez-vous d’Éric.

Soyez réactif. 

Quand votre hôte a besoin d’un coup de main, aidez-le sans modération. Flex, très serviable, épaule Éric dans toutes ses magouilles.

La journaliste qui a suivi l’acteur toute une journée pour faire son portrait s’en souvient encore : pour renvoyer une bonne image, Éric fait semblant d’aider des « jeunes de banlieue » dans un atelier théâtre.

Une supercherie montée en cinq minutes par Flex, qui joue lui-même un jeune de « 25, ouais, 25-30 ans » et participe à l’atelier sans se faire prier. Même si ce n’est pas son domaine. « Capulet et Montaigu ? Connais pas. »
 

Soyez respectueux.

Si vous décidez d’emprunter les affaires de votre hôte, faites-le discrètement.

Et si vous vous faites prendre la main dans le sac, prenez un air outré et victimisez-vous.

Avec tout ça, vous devriez pouvoir rester très longtemps chez votre hôte, et même pourquoi pas le suivre s’il est un jour contraint d’emménager dans une caravane.

Platane, saison 3, Création Originale, à voir prochainement sur CANAL+ et myCANAL.