Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Hidden : on refait le point avant le début de la saison 2

Posté par Alexis Lebrun le 25 septembre 2020
Avant la diffusion des six nouveaux épisodes de la série policière galloise, un petit rappel des événements de la saison 1 ne peut pas faire de mal. L’occasion d’évoquer aussi ce qui nous attend pour cette nouvelle saison de Hidden, car une fois encore, il faudra avoir le cœur bien accroché.
Dans les épisodes précédents…

Avant toutes choses, si vous n’avez pas vu la saison 1 de Hidden (disponible à la demande sur POLAR+) : on ne peut que vous conseiller de vous rattraper, car c’est le genre de série haletante qui vous fait ronger tous les ongles des mains et des pieds. Cette recommandation étant faite, on peut attaquer les spoilers de rappel. Dans la saison 1 de Hidden, la police galloise enquête sur des disparitions de jeunes filles enlevées par un homme mystérieux. Rapidement, on découvre que ce dernier est un psychopathe qui vit reclus dans la forêt en compagnie de sa mère elle aussi bien allumée, et qui plus est complice de ses crimes.

Le garçon en question est donc responsable de la disparition et de la mort de plusieurs de ses victimes, souvent violées et séquestrées pendant des années, et toujours remplacées après leur mort. L’une d’entre elles est tombée enceinte et a donné naissance à une fille qui vit elle aussi enfermée dans la maison familiale 24h/24. Dans l’avant-dernier épisode, c’est finalement cette fillette (Nia) qui libère la dernière captive (Megan) et qui lui permet de s’enfuir de la cave sombre où elle commençait à croupir. Au même moment, la police identifie le coupable et trouve la trace de cette maison de fous. La mère est arrêtée et avoue ses crimes odieux, mais le fiston parvient à se suicider, toujours convaincu qu’il ne voulait que du bien à ses victimes.

Ce que nous réserve la suite

Pour cette saison 2, Hidden ne change pas une formule qui marche. On reste donc évidemment au Pays de Galles, mais on se dirige cette fois vers le nord du pays et la ville froide et minière de Blaenau Ffestiniog. Bonne nouvelle : si les magnifiques décors naturels de la saison 1 faisaient partie intégrante du charme de la série, c’est encore le cas cette fois. Comme dans la saison précédente aussi, l’identité des coupables est dévoilée dès le premier épisode. Et c’est un jeune trio qui succède à l’effrayant duo que le psychopathe Dylan Harris formait avec sa mère abusive dans la saison précédente. Parmi les trois, deux sont encore étudiants, et ils sont justement responsables de la mort d’un professeur.

La leader du groupe, Mia, est une fille brillante et téméraire qui a tout de la psychopathe parfaite pour remplacer Dylan : elle ne manifeste jamais la moindre émotion et elle manipule les gens comme elle respire. Elle est accompagnée par un cousin plus âgé (Lee), qui n’est pas du genre à régler les problèmes de façon pacifique. Enfin, il y a de quoi être intrigué par Connor, un petit nouveau qui veut s’intégrer, mais qui est tombé sur les mauvaises personnes et qui se retrouve donc aussi embarqué au mauvais endroit et au mauvais moment. Cette saison 2 débute neuf mois après la fin de la précédente, et deux événements attendus ont marqué la vie des deux enquêteurs de la série. Le père de Cadi a fini par succomber à la maladie qui le faisait souffrir pendant la saison 1, et Owen est devenu le père d’une petite fille, après une saison où il semblait beaucoup douter de ses envies de parentalité et de l’avenir de son couple. Visiblement, cette naissance devrait être source de tensions du fait de la place prise par le travail d’Owen au détriment de sa famille.

Hidden saison 2, diffusée à partir du 28 septembre sur POLAR+, disponible avec CANAL+.