Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

High Maintenance (OCS) est-elle la meilleure série jamais réalisée sur New York ?

Posté par Alexis Lebrun le 17 mars 2020
La série allumée de HBO, dont la saison 4 a débuté le 8 février sur OCS, est considérée comme l’une des meilleures sur The Big Apple. Les quartiers branchés de New York y jouent un rôle central, à tel point que la ville est un personnage à part entière de High Maintenance.

Avec son statut de ville monde, la métropole new-yorkaise a toujours été une toile de fond absolument incontournable en matière de séries. Il serait impossible de citer toutes les séries mythiques qui sont indissociables de la grosse pomme, mais comment ne pas penser à Mad Men, Sex and the City, Friends, Seinfeld, Girls ou encore How I Met Your Mother ?

Pourtant, depuis quelques années, une série HBO ne cesse de voir sa cote grimper parmi les inconditionnels de New York : High Maintenance. On ne compte plus les articles qui louent cette véritable déclaration d'amour à la ville, et le réalisme avec laquelle Ben Sinclair et Katja Blichfeld (les créateurs de la série) ont réussi à reproduire l’ambiance et la mixité si particulières de la célèbre métropole américaine.

En suivant les trajets à vélo du dealer de marijuana qui sert de héros à la série et qui rend visite à des clients différents à chaque épisode, les spectateurs ont droit à un regard unique sur des lieux et quartiers souvent ignorés par le tourisme de masse. Ajoutez à cela une réalisation soignée qui montre un amour sincère de la ville et de ses habitants, et vous obtenez l’une des meilleures séries pour (re)découvrir New York depuis son canapé.

L’occasion rêvée pour évoquer quelques lieux iconiques où la série a été tournée, non ? Comme High Maintenance se déroule majoritairement à Brooklyn, ce borough est surreprésenté, mais la série et son héros s’autorisent aussi quelques sorties dans d’autres coins plus ou moins branchés que le paradis des hipsters. Suivez le guide, c’est parti.

Astoria Park (Queens)

Dans l’une des séquences les plus mémorables de la série, un chien amoureux de sa dog-sitter imagine cette dernière en train de danser en slow-motion dans ce parc du Queens, envahi par des bulles de savon. À la fin de l’épisode, les deux personnages se retrouvent cette fois dans le parc de Tompkins Square Park, qui se trouve lui dans l’East Village à Manhattan. Et sans vouloir vous spoiler, cette scène risque de vous marquer pour longtemps.

Cadman Plaza Park (Brooklyn)

Dans le premier épisode de la saison 4, un personnage de chanteur exubérant traverse ce parc situé à Brooklyn avec sa valise, son déguisement et ses ballons gonflés à l’hélium et tenus par des ficelles. Du pur High Maintenance.

Marie's Crisis Café (Greenwich Village)

Une longue séquence du dernier épisode de la saison 3 se déroule dans ce bar gay mythique de Greenwich Village, où tout le monde chante en chœur des classiques de Broadway. Deux personnages s’y retrouvent pour une discussion animée, puisque l’un d’entre eux est un gay d’un certain âge de retour dans un New York transformé depuis son départ. Après avoir quitté le bar, il décide de prendre une glace chez Big Gay Ice Cream, célèbre enseigne au nom parfaitement explicite.

Bushwick (Brooklyn)

Ce quartier ouvrier méconnu de Brooklyn est exploré plusieurs fois dans la série, notamment via une famille d’origine chinoise dont les parents ramassent des canettes vides qu’ils recyclent pour survivre. Leur fils a percé dans la musique expérimentale à Berlin en jouant du thérémine, après avoir grandi en pratiquant l’erhu avec son père dans le métro à la station Jay Street.

L’écart social entre ces deux générations est montré brillamment par la série, tout comme les rues de Bushwick, mondialement connues pour leur street art. Dans un autre épisode centré sur une histoire de Airbnb (un problème d’actualité à New York), des touristes français sont justement présents pour découvrir ces célèbres graffitis.

Prospect Park (Brooklyn)

Moins connu que Central Park, Prospect Park un peu son équivalent à Brooklyn. High Maintenance s’y arrête le temps d’une demande en mariage en pleine éclipe solaire au bord du lac, où se trouve aussi sur un pédalo une photographe occupée à conclure au moment de prendre la photo fatidique. Un autre moment signature de la série.

Judson Memorial Church (Greenwich Village)

Retour à Greenwich Village avec cette église qui donne sur Washington Square. Un personnage s’y rend pour participer à une session matinale de « danse extatique », un concept réel plus facile à montrer en vidéo qu’à tenter d’expliquer par des mots.

House of Yes (Brooklyn)

Et on termine sur de la danse aussi avec cette boîte de Bushwick ouverte en 2015, l’une des plus incontournables de la ville. Une scène de danse importante d’un épisode y est tournée, avec un ancien juif hassidique, et surtout des drag queens qui réalisent des performances en étant suspendues au plafond. Cette dernière partie est parfaitement conforme à la réalité du lieu. 

High Maintenance saisons 1 à 4 sur OCS, disponible avec CANAL+.