PARALLELES : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle série française

Posté par Marc Larcher le 22 mars 2022
En lançant cette ambitieuse série fantastique sur le voyage dans le temps et dans des dimensions parallèles, la plateforme Disney + prouve que la création française n’a rien à envier aux mastodontes américains. Prêts à passer dans l’autre monde ?
Une histoire bien française

Pour une fois, une série de science-fiction a décidé de s’implanter dans un territoire français. Loin de la capitale et des grosses machines américaines, PARALLELES ou PARA//ELES comme l’écrit Disney raconte l’histoire d’une bande de lycéens – Bilal, Romane, Samuel et Victor - d’une petite ville qui organise une fête dans un ancien bunker creusé dans une montagne. Tout se passe bien jusqu’au moment où la plupart des protagonistes disparaissent au cours d’une étrange réaction électromagnétique. La série raconte comment les survivants vont gérer la situation et comment ceux qui ont changé de dimension s’en sortent de l’autre côté. Mais aussi ce qu’il se passe lorsque ces derniers reviennent…

Un hommage au cinéma US des années 80

Si on trouve à la série une légère ressemblance avec l'atmosphère de STRANGER THINGS, le blockbuster de Netflix, c’est qu’elles partagent la même source d’inspiration : les films d’aventures pour enfants et ado des années 80. On pense au film culte LES GOONIES (1985) de Richard Donner pour l’aventure collective, à l'immense E.T. (1982) de Steven Spielberg pour l’ancrage local et les relations enfants/parents, à BIG (1988) de Penny Marshall pour la leçon sur l’apprentissage et l’âge adulte et surtout à STAND BY ME (1986) de Rob Reiner pour l’indéfectible histoire d’amitié d’un groupe soumis à de terribles épreuves. Attention, l’hommage à ce cinéma est suffisamment fin pour se faire par petites touches, les plus cinéphiles des spectateurs pourront s’amuser des clins d’œil les plus subtils.

Un conte sur le temps qui passe

C’est peut-être le vrai sujet de PARALLELES : en entrant dans une nouvelle dimension, les adolescents vont en ressortir véritablement grandis, plus âgés. Dès lors, ils doivent affronter le monde en tant qu’adultes alors que leur ville les cherche partout, avec l’appui des forces de l’ordre, ou du moins ils cherchent leur version encore adolescents. Surtout, il va leur falloir convaincre leurs proches que malgré les apparences, c’est bien d’eux qu’il s’agit. On assiste donc autant à un récit d’aventures autant qu’à une réflexion sur l’adolescence et le passage à l’âge adulte.

L’amitié, le vrai super-pouvoir ?

Parmi les surprises qui attendent les héros et les héroïnes de retour dans le monde réel après leur trip dans la dimension parallèle, on devine qu’ils ont peut-être acquis une forme de super pouvoir. Ce n’est pas pour autant une énième variation sur le voyage dans le temps et le sentiment d’être différents comme pour les X-Men, les mutants de Marvel. Le showrunner Quoc Dang Tran, passé par LE BUREAU DES LEGENDES et DIX POUR CENT, préfère mêler les genres de l’aventure, du récit initiatique et de la comédie romantique pour montrer que le véritable pouvoir qui lie les membres de la bande, c’est sans doute l’amitié. Qu’on vive dans une dimension ou l’autre, à l’âge adulte ou plus jeune.