Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Power Book III: Raising Kanan, un préquel très attendu

Posté par Alexis Lebrun le 15 juillet 2021
Un an après la fin de la série avec 50 Cent, le spin-off consacré aux jeunes années de son personnage débarque déjà sur STARZPLAY. L’occasion de découvrir comment Kanan Stark est devenu un dealer, avant d’être le mentor de Ghost et Tommy dans la série principale de l’univers Power.
La fabrique du dealer

Si vous avez regardé les six saisons de Power (STARZPLAY) diffusées entre 2014 et 2020, il y a de bonnes chances que vous regrettiez le personnage de gangster de Kanan Stark, joué par le rappeur 50 Cent. Les producteurs de la série l’ont bien compris, ce qui explique pourquoi les fans vont pouvoir découvrir la jeunesse du personnage avec un préquel. Power Book III: Raising Kanan prend donc place en 1991 dans le quartier de South Jamaica, situé dans le Queens à New York.

Le jeune Kanan Stark n’a alors que 15 ans, mais il se montre déjà déterminé à imiter sa mère Raquel « Raq » Thomas, une dealeuse de cocaïne qui dispose de tout un réseau de vente dans les rues de la grosse pomme. À travers l'ascension de son fiston, la série devrait s’intéresser au passage express à l’âge adulte de notre jeune caïd, qui se retrouve vite confronté à la violence et aux trahisons. Car pour rappel, entre les événements de ce préquel et ceux de Power, le malheureux Kanan passe dix ans en prison après avoir été piégé par un de ses disciples (James Ghost) qui voulait prendre sa place à la tête des opérations.

Le retour d’Omar Epps

Au passage, si le synopsis de ce spin-off vous évoque fortement la biographie de 50 Cent, ce n’est pas un hasard, puisqu’il est produit comme Power par le rappeur. On rappellera donc que comme Kanan, 50 Cent a grandi dans le quartier de South Jamaica avec une mère dealeuse, et que lui aussi a été condamné pour avoir vendu de la drogue au début des années 1990. Pour incarner la version adolescente de son personnage, la série a fait appel au jeune Mekai Curtis, mais on note aussi quelques têtes connues parmi les seconds rôles de Raising Kanan. Outre le rappeur Joey Bada$$, on retrouvera notamment ce bon vieux Omar Epps (Dr House, Shooter, This Is Us) dans le rôle d’un inspecteur de police, mais aussi Patina Miller (Madam Secretary et The Hunger Games) pour jouer Raquel Stark.

En coulisses, la créatrice de Power Courtney A. Kemp est remplacée au poste de showrunner par Sascha Penn, à qui l’on doit l’histoire du film Creed 2 (Steven Caple Jr., 2018). Et on n’a pas fini d’entendre parler des séries dérivées de Power, puisqu’après le renouvellement express de la suite Power Book II: Ghost, STARZPLAY a déjà annoncé qu’il y aurait aussi une saison 2 de Raising Kanan, alors que la diffusion de la première n’a même pas encore commencé. Le tout sans oublier que deux autres spin-offs (Power Book IV: Force et Power Book V: Influence) sont prévus pour les années à venir. Mais ce bouillonnement n’a rien d’étonnant, dans la mesure où Power a battu des records d’audience pour STARZPLAY. Autant dire que l’attente est grande autour du pilote de Raising Kanan.

Power Book III: Raising Kanan saison 1, diffusée à partir 18 juillet sur STARZPLAY, disponible avec CANAL+.